Etats -Unis : La civilisation du Mississippi

Publié le 14 Janvier 2017

Etowah mounds - By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19277334

 

Ou civilisation du Mississippien.

Cette civilisation qui est l'une des seuls à avoir existé à l'époque précolombienne en Amérique du nord était représentative de la culture des "mounds" ou production de grands tertres funéraires ou tumuli en argile.

Elle apparaît aux EU actuels au début du VIIIe siècle et subsiste jusqu'à la fin du XVIe siècle au moment de l'arrivée des européens.

Le territoire de cette civilisation s'étendait autour de la vallée du Mississippi de l'Alabama au Tennessee, du nord de la Floride à l'Oklahoma.

Plusieurs villes sont connues mais la plus célèbre est Cahokia dont vous trouverez un article détaillé en suivant ce lien :

By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=9614331

 

Les peuples concernés par la culture du Mississippi sont les nations américaines historiques et modernes suivantes :

Alabama- ChoctawCherokee- Chickasaw- Creek- Caddo- Apalachee- Guale- Hichiti- Houma- Kansa- Missouria- Mobile- Natchez- Osage- Quapaw- Séminole- Tunica Biloxi- Yamasee- Yuchi.

illustration de Cahokia monks -By William McAdams - Records of Ancient Races in the Mississippi Valley by William McAdams (1887), Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=34028235 

La civilisation se caractérise par une série d'agglomérations urbaines et de villages satellites reliés entre eux par un réseau de commerce en vrac. Elle est prospère sur les rives des Grands Lacs, à l'ouest de New York, à l'ouest de la Pennsylvanie (Midwest de l'est)et dans la vallée inférieur du Mississippi.

Cahokia est le centre religieux et la plus grande ville.

Les traits culturels communs

Tous les peuples du Mississippien ne pratiquaient pas toutes les activités suivantes mais pour quelques-uns juste certaines :

- Construction de grands monticules pyramidaux ou plateformes carrés, rectangulaires ou parfois circulaires. Des maisons, des temples ou des bâtiments sont construits au sommet des monticules.

-Agriculture à base de maïs.

- Adoption et utilisation de coquilles fluviales comme agents de trempe dans leur poterie.

- Réseaux commerciaux étendus à l'ouest des rocheuses, au nord des Grands Lacs, au sud jusqu'au golfe du Mexique et à l'est jusqu'à l'océan atlantique.

complexe cérémoniel du sud est - By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6881742

 

- Développement de la chefferie et de la complexité sociale.

- Développement de l'inégalité sociale institutionnalisée.

- Centralisation du contrôle du pouvoir politique et religieux entre les mains de peu ou d'un seul.

- Débuts d'une hiérarchie d'établissement dans laquelle un centre majeur (avec des monticules) a une influence et un contrôle sur un certain nombre de communautés inférieures qui peuvent ou no posséder un plus petit nombre de monticules.

- Adoption de l'attirail du complexe cérémoniel du sud-est (culte du sud), système de croyances des Mississippiens.

 

Il n'y a pas de système d'écriture ni d'architecture en pierre.

Le travail des métaux naturels est celui du martelage, du travail du cuivre pour les objets rituels (plaques de cuivre du Mississippien) pas de travail du fer ni de métallurgie du bronze.

Site de Kincaid- By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3984545

Les trois périodes du Mississippi

 

Le stade du Mississippi est divisé en trois périodes chronologiques.

Chaque période est une distinction historique arbitraire qui varie selon les régions.

La période du Mississippi est l'étape chronologique alors que la culture du Mississippi se réfère aux similitudes culturelles qui caractérisent cette société.

Ce sont deux choses différentes.

La période du début du Mississippi

Vers 1000 à 1200

Différents groupes autochtones abandonnent leurs modes de vie tribaux pour accroître la complexité, la centralisation et l'agriculture. Les excédents de maïs, l'attraction des chefferies régionales entrainent une concentration rapide de la population dans les grands centres.

La période du Middle Mississippi ou Mississippi moyen

Vers 1200 à 1400

C'est le sommet ou l'apogée de la période avec une expansion de la grande métropole et du complexe cérémoniel de Cahokia dans l'Illinois actuel. Il y a une formation d'autres chefferies complexes, la propagation et le développement de l'art et du symbolisme.

La période du Mississippi tardif

Vers 1400 à 1540

La guerre incessante est la principale caractéristique de cette période. Il y a une agitation politique, le mouvement de population. La population de Cahokia s'est dispersée au début de cette période (1350-1400) migrant vers d'autres centres politiques. C'est le déclin de la construction de monticules à grande échelle. Ces effondrements culturels correspondent avec le changement climatique global de la Petite ère glaciaire. La sécheresse et la réduction de la production de maïs, le déboisement, la concentration de population les obligent à quitter les grands sites. Cette période se termine avec le contact européen au XVIe siècle.

 

Le Moyen Mississippi

Le terme de Middle Mississippien est également utilisé pour décrire le noyau de la zone culturelle du Mississippi classique.

Cette région est composée de la vallée centrale de la rivière Mississippi, la vallée intérieure de la rivière Ohio, une partie du Midwest, l'ouest et le centre du Kentucky, l'ouest du Tennessee et le nord de l'Alabama et du Mississippi.

Les sites contiennent de grandes plateformes cérémonielles, des complexes résidentiels souvent encerclés de fossés en terre, de remparts ou de palissades.

Ces cultures sont très influencées par les sociétés voisines et on a trouvé des artefacts de haut statut, la statuaire de pierre et la poterie d'élite associés à Cahokia dans cette région. Les poteries ont été copiées par des artistes locaux.

Cahokia est le plus grand et le plus complexe site du Mississippi, la plus grande colonie précolombienne au nord du Mexique. Elle est considérée comme le site le plus influent des centres de la culture du Mississippi.

On peut citer comme exemples de cette zone:

By Herb Roe, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=39688905

 

Angel mounds - une chefferie dans le sud de l'Indiana près d'Evansville.

By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=22748560

 

Le site de Kincaid, un centre de monticules du Mississippi dans le sud de l'Illinois.

By Altairisfar - Own work, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3181483

 

Moundville qui avec Cahokia est l'un des deux sites les plus importants au coeur de la culture du Mississippien et qui est situé près de Tuscaloosa en Alabama.

By Herb Roe - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=53227559

 

Le site de Parkin, qui est un site type de la phase de Parkin, une expression de la culture du Mississippi tardif en Arkansas.

Spiro mounds - By Herb Roe - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=52750478

 

La culture Caddoan du Mississippi

Il s'agit d'une variante de la culture du Mississippi qui couvrait un grand territoire comprenant l'est de l'Oklahoma, l'ouest de l'Arkansas, le nord-est du Texas et le nord-ouest de la Louisiane et dont le peuple Caddo est le descendant direct de cette culture.

Anna site- By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17126547

 

La culture Plaquemine du Mississippi

C'est une culture archéologique de la basse vallée de la rivière Mississippi dans l'ouest du Missouri et l'est de la Louisiane, contemporaine de la culture moyenne du Mississippi sur le site de Cahokia. Il s'agit de la culture ancestrale des Natchez et des Taensa.

 

Ces deux cultures seront étudiées un peu plus profondément dans deux autres articles.

Ocmulgee- By Judson McCranie, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=50589866

La culture mississippienne du sud des Appalaches

Ce terme a été utilisé par W.H. Holmes en 1903 pour désigner un style de céramique régionale du sud-est impliquant des décorations de surface appliquées avec une pagaie en bois sculpté.

En 1967, le terme sud Mississippian Appalachees est inventé pour décrire l'évolution de la compréhension des peuples du sud-est répartis à travers une région contigüe comprenant l'Alabama, la Géorgie, le nord de la Floride, la Caroline du sud, le centre et l'ouest de la Caroline du nord et le nord du Tennessee.

Cette zone est devenue une zone du Mississippien vers 1000 de notre ère. Les villages typiques étaient situés sur des plaines inondables riveraines et comprenaient des villages des palissades défensives entourant des plateformes et des zones résidentielles.

Etowh et Ocmulgee toutes deux situées en sont les plus beaux exemples.

By Herb Roe - www.chromesun.com - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10971441

 

La documentation sur ce qui restait de la culture du Mississippi lors de la conquête est issue des chroniques du conquistador Hernando de Soto qui sert de premiers écrits et qui est une source inestimable d'informations sur les pratiques culturelles.

Après la destruction et la fuite de l'expédition de de Soto, les peuples du Mississippi ont continué leur mode de vie avec peu d'influence européenne directe.

Mais les introductions européennes ont changé les sociétés indigènes du sud-est des EU en raison déjà de l'introduction d'épidémies inconnues par les organismes indigènes.

Certains groupes au moment où étaient rédigés les premiers compte-rendu documentaires sur la culture du Mississippi avaient maintenu une tradition orale en lieu avec les constructeurs de monticules du passé, comme fin du XIXe ce fut le cas du peuple Cherokee.

D'autres peuples ayant migré à des centaines de kilomètres, ayant perdu leurs anciens de maladies ne savaient pas que leurs ancêtres avaient construit des monticules.

 

Mode de vie

 

Les habitations étaient disposées en rangées ordonnées autour de la place centrale, au-delà de la ville se trouvaient de plus petits villages, des fermes et des camps de chasse.

Les maisons d’habitation étaient le plus souvent rectangulaires, fabriquées avec des pieux en acacia et avec une toiture en chaume. Certains villages étaient fortifiés avec des murs en terre ou des palissades en rondins.

Peu à peu les villes fluviales deviennent de grands centres commerciaux de communautés stables.

Les gens de la ville deviennent dépendants de l’agriculture.

Les agriculteurs cultivent principalement du maïs mais aussi des haricots, des courges et des citrouilles. Ils développent des méthodes de stockage des aliments ce qui leur permet de vivre confortablement toute l’année.

La pêche, la cueillette de moules et la chasse communautaire complètent les ressources agricoles pour assurer une alimentation stable.

Ils sont aussi des artisans qualifiés qui produisent une poterie distinctive parfois peinte, fabriquant des objets en pierre, en os, en coquille pour faire des outils ou des ornements personnels.

Le développement des pratiques agricoles, l’organisation sociale, la culture sont liées au partage d’idée et de techniques par le commerce avec des peuples d’Amérique centrale et du sud.

Les coquilles de moules de rivière leur permettaient de faire des cuillères, des grattoirs, des houes.

Ils les échangeaient contre des coquillages du golfe du Mexique. Les coquillages étaient façonnée en disques, en pendentifs, en bouchons d’oreilles, en gorgets sculptés de figures ou de dessins.

Le cuivre était un élément commercial de la partie de la péninsule du Michigan, considéré comme sacré et utilisé pour créer des objets cérémoniels importants.

Il y a 700 ans a eu lieu une longue sécheresse mettant les cultures en péril.

Les agriculteurs n’étaient plus en mesure de nourrir les populations nombreuses des villes et villages. La famine a amené les gens à se renouveler en petites bandes nomades vivant de chasse et de cueillette.

Exemple de poterie polychrome Parkin- By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6865432

 By C.B.Moore - Moore1905Fig.143, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3869049

By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6432304

Poterie animaux Nodena- By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8920903

statuette de puma Moundville- By Jeffrey Reed, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11109691

- By Altairisfar - Own work, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3181483

 

Les sites les plus connus sont listés ci-dessous (liste non exhaustive)

ALABAMA

Jere Shine site

Liddell, site archéologique

Moundville site archéologique

Nodena Arkansas-By Herb Roe - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=53401323

 

ARKANSAS

Eaker site

Menard-Hodges site

Nodena site

Parkin, parc archéologique d'état

- By Zachary Williams - Contact us/Photo submission, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=5224192

CAROLINE DU NORD

Joara

Nikwasi

Town creek indian mound

CAROLINE DU SUD

Adamson mounds site

Chauga mound

Garden creek

 

DAKOTA DU SUD

Erah Mitchell site

lake Jackson mound Floride -By Ebyabe - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15307306

FLORIDE

Fort Walton mound

Lechtworf mounds

Lake Jackson mounds, parc national d'archéologie

Ocmulgee Géorgie - By Visiblyannoyed - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8994279

GEORGIE

Beaverdam creek, site archéologique

Bellsfield mounds

Etowah indian mound

Dyar site

Emplacement de la succursale Hoojah

Joe Bell site

Little Egypt

Long Swamp

Mandeville site

Nacoochie mound

Ocmulgie monument national

Rembert mounds

Sixtoe mound

Summerour mound

Wilbanks site

INDIANA

Hovey lake-Klein, sit archéologique

Site archéologique du roi

Lamar mounds et site du village

Prather site

Dickson mound Illinois - By MattHucke - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8163900

ILLINOIS

Cahokia

Dickson mounds

Monticule d'émeraude

Emmons cemetery

Wicklife Kentucky, coquillage gravé - By Herb Roe, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11254900

KENTUCKY

Adams site

Kincaid mounds, lieu historique de l'état

Mont Rowlandton

Marshall site

Slack farm

Tolu site

Turk site

Twin mounds

Wickliffe

Site de Towo Sahgy Missouri- By Heironymous Rowe - Photo by Herb Roe - www.chromesun.com, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6927285

LOUISIANE

Jordan mounds

MISSISSIPPI

Jaketown

 

MISSOURI

Campbell, site archéologique

Murphy mound

Sugarloaf mound

Towo Sahgy lieu historique national

Shiloh indian mounds Tennessee- By Unknown - National Park Service website: http://www.nps.gov/history/seac/Shiloh-2001/mounds2.jpg, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=4751908

TENNESSEE

Beasley, site des monticules

Brentwood, site de la bibliothèque

Chucalissa, village indien

Citico, monticule

Monticule d'église de brique et site du village

Castalian springs

site archéologique du groupe Fewkes

Bussell island

Fond de monticule

Riverview mounds

Shiloh, monticules indiens

Swallow Bluff island mounds

Aztalan Wisconsin- By James Steakley - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10530075

WISCONSIN

Aztalan, parc d'état

 

 

 

 

Sources : wikipedia

http://www.fallsoftheohio.org/MississippianCulture.html

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Culture du Mississippi

Repost 0
Commenter cet article