Chili- Ce mardi 31 janvier se tiendront diverses interventions publiques exigeant la fin du modèle forestier

Publié le 31 Janvier 2017

Ce mardi 31 janvier diverses interventions publiques seront réalisées tendant à exiger la fin du modèle forestier et en finir avec toute la politique publique et le fond fiscal dont bénéficient directement ou indirectement les intérêts des groupes multimillionnaires patronaux ceux que l'on accuse d'être les responsables principaux de la dévastation par des incendies et la crise hydrique qu'affronte le centre sud du Chili.

A Temuco, Région de l'Araucanie, sera réalisé un meeting dans le fronton de l'édifice intendencia (Claro Solar con Bulnes) convoqué à 11 heures du matin, où sera réalisé ensuite un point de presse et le dépôt d'une lettre dirigée au gouvernement du Chili et au Congrès de la République exigeant la fin de toute subvention et de bénéfice aux intérêts forestiers, de tout ordre et échelle, ainsi, qu'un appel aux réseaux de solidarité pour continuer d'appuyer les affectés par la ruine des incendies de forêt.

À son tour, dans différentes localités du Chili, se donnera une lecture et la distribution d'une déclaration publique souscrite par plus de cent organisations sociales dans les termes suivants : En finir avec le modèle forestier, en finir avec les réseaux de corruption,en finir avec le pillage des coffres du Pays, en finir avec les catastrophes des méga incendies de forêt,en finir avec la mise à sac des territoires, avec l'appauvrissement, avec l'assassinat de la vie rurale. De la même manière il sera exigé de rendre la dignité et la souveraineté aux territoires à travers la revitalisation des écosystèmes et des économies locales.

Santiago, Valdivia, Concepción, Valparaiso, Panguipulli, entre autres, Temuco seront certaines des localités où des activités publiques seront réalisées pour rendre compte de l'incompétence et les implications que le modèle forestier et néolibéral a apporté aux territoires.

Dans la ville de Concepción aura lieu une action culturelle sur la Plaza Independencia à partir de 13 heures seront réalisées des collectes de dons pour les victimes des sinistres forestiers et à partir de 15 heures une action artistique culturelle pour exiger la fin de ce modèle. A Valdivia, à partir de 12 heures  une action publique sera réalisée avec la même intention et le même sens. A Santiago, une lettre sera déposée au Conseil de Défense de l'État, en même temps qu'un meeting et un point de presse.

Traduction carolita d'un communiqué paru dans Mapuexpress le 30/01/2017 : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Adblock, #Chili, #pilleurs et pollueurs, #PACHAMAMA

Repost 0
Commenter cet article