Chansons reprises : Se equivocó la paloma

Publié le 8 Janvier 2017

Le visage de la paix Picasso

Chanson tirée du poème La paloma écrit par Rafael Alberti lors de son exil en Argentine et dédié à son grand ami le poète Pablo Neruda.

La musique est composée par Carlos Guastavino, un ami d'Alberti.


LA PALOMA

Se equivocó la paloma,
se equivocaba.
Por ir al norte fue al sur,
creyó que el trigo era el agua.
Se equivocaba.

Creyó que el mar era el cielo;
que la noche, la mañana.
Se equivocaba.

Que las estrellas, rocío;
que la calor, la nevada.
Se equivocaba.

Que tu falda era tu blusa;
que tu corazón, su casa.
Se equivocaba.

(Ella se durmió en la orilla.
Tú, en la cumbre de una rama.)


Rafael Alberti (1902-1999). La paloma (1941).

LA COLOMBE

Elle s’est trompée la colombe,
Elle se trompait.
Cherchant le Nord elle a trouvé le Sud
Elle a pris le blé pour de l’eau.
Elle se trompait.

Elle a pris la mer pour le ciel,
Et la nuit pour l’aube.
Elle se trompait.

Les étoiles pour la rosée,
La chaleur qui monte pour la neige qui tombe,
Elle se trompait.

Ta jupe pour ton chemisier,
Ton cœur pour sa maison.
Elle se trompait.

(Elle s’est endormie sur la rive,
Toi, sur le haut d’une branche.)

Rafael Alberti (1902-1999). La colombe, traduit de La paloma (1941) par L. & L.

Rédigé par caroleone

Publié dans #chansons reprises

Repost 0
Commenter cet article