Un pedazo de mi sangre

Publié le 26 Janvier 2017

UN MORCEAU DE MON SANG


Un morceau de mon sang
Tombe en roulant vers Hualfin
Chuchotent les caroubiers
Le tendre pépin pleure sa fin.

Combien de solitude déserte
Lutte pour se mettre en moi
Et dans les yeux des saintes
Chante une rivière de sang calchaqui.

Je rêve de chanter en paix
Mais je ne peux déjà plus
Je pense à la libération
Andalgala..., andalgala...

Ces pierres sont du vent
Ces morts sont du soleil
Famatina et nonogasta
Des orages galopent dans mon coeur.

Par la rivière mes yeux vont
Vers le temps sans savoir
S'en retourneront les tourterelles
Sur le ciel clair de l'aube.

Je rêve de chanter en paix
Mais je ne peux déjà plus
Je pense à la libération
Andalgala..., andalgala...


......

Un pedazo de mi sangre
Cae rodando hacia el hualfin
Susurran los algarrobos
La pepita tierna llora su fin.

Cuanta soledad desierta
Pugna por meterse en mi
Y en los ojos de las santas
Canta un rio de sangre calchaqui.

Sueño con cantar en paz
Pero ya no puedo mas
Solo pienso en liberar
Andalgala ..., andalgala ...


Estas piedras son del viento
Estos muertos son del sol
Famatina y nonogasta
Galopan tormentas en mi corazon.

Por el rio van mis ojos
Hacia el tiempo sin saber
Que se volveran torcaza
Sobre el cielo claro del amanecer.

Sueño con cantar en paz
Pero ya no puedo mas
Solo pienso en liberar
Andalgala ..., andalgala ...

Rédigé par caroleone

Publié dans #Chanson des peuples, #Argentine

Repost 0
Commenter cet article