Muerte de Tupac Amaru

Publié le 15 Février 2017

Tupac Amaru dernier empereur des Incas

Par Inconnu — http://www.artehistoria.jcyl.es/v2/obras/10494.htm, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=13126195

Mort de Tupac Amaru

Nous nous sommes battus à Vilcabamba
contre l'étranger;
mon frère avait déjà perdu
sa foi sans réussir à vaincre.
titu-cusi était son nom
et il a commandé la rébellion,
mais en proie à de la fièvre
il a donné son cœur.

Tupac-Amaru est mon nom
et dès lors j'assume le commandement
manco - Inca a été mon père
son sang guide mes mains.

Pour l'Amérique je résiste
pour l'Amérique je meurs
pour l'Amérique, ma vie
l'étranger m'arrachera.

L'espagnol qui me tue
il ne sait pas qu'il coupe
la tête qui demain
chantera dans un chant éternel

Le dernier Inca meurt
Tupac-Amaru meurt
tout le Cuzco saigne abondamment
par ma tête sur la pique,
Pachacamac me reçoit
pour préparer mon costume
moi, je reviendrai avec les miens
pour réparer l'outrage.

Pour l'Amérique je résiste
pour l'Amérique je meurs
pour l'Amérique je le jure
je n'arrêterai jamais mon vol

Tupac-Amaru est mon nom
mon sang et mon chant éternel
Tupac-Amaru n'est pas mort
qui est-ce qui peut tuer un rêve ?

***

MUERTE DE TUPAC AMARU

Peleamos en Vilcabamba
en contra del extranjero;
ya había perdido mi hermano
su fe en conseguir vencerlos.
titu-cusi era su nombre
y comandó la rebelión,
pero presa de la fiebre
entregó su corazón.

Tupac-Amaru es mi nombre
y asumo entonces el mando
manco-inca fue mi padre
su sangre guía mis manos.

Por América resisto
por América me muero
por América, mi vida
me arrancará el extranjero.

El español que me mata
no sabe que esta cortando
la cabeza que mañana
cantara en un canto eterno
se muere el ultimo inca
Tupac-Amaru se muere
todo el Cuzco se desangra
por mi cabeza en la pica,
Pachacamac me recibe
para preparar mi traje
yo, volveré con los míos
a reparar el ultraje.

Por América resisto
por América me muero
por América lo juro
nunca detendré mi vuelo
Tupac-Amaru es mi nombre
mi sangre y mi canto eterno
Tupac-Amaru no ha muerto
quien puede matar un sueño?

Victor Heredia traduction carolita

Rédigé par caroleone

Publié dans #Chanson des peuples, #Pérou, #Incas

Repost 0
Commenter cet article