Là où tu vas

Publié le 18 Décembre 2016

Là où tu vas
Je veux aller
Et ta main dans la mienne
Un soupçon d’été
A illuminé ma vie
S’il est un nuage
Je veux qu’il soit celui d’une rose
Un soupçon de prose
Un doux velouté
S’il est une forêt
Je veux qu’elle soit de châtaignier
Pour m’asseoir avec toi sur son seuil accueillant
Pour réciter des vers
Pour te dire ce que je ne t’ai pas dit
Là où tu vas
Attends-moi
La vie cette éphémère
N’est qu’une passagère
Les sentiments sont une force
Un bouquet de rose est cette force
Éclose est ta pensée
Qui vole vers l’infini.

Carole Radureau (18/12/2016)

A Muriel
A Serge-Hobo

Là où tu vas

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost 0
Commenter cet article

almanito 18/12/2016 10:53

Si peu de temps pour connaitre Muriel...
J'ai tout de suite aimé sa force, son courage, son humour, sa grâce.

Une grande tristesse pour elle, pour Serge et sa famille, je suis de tout coeur près d'eux.

Merci Caro pour ce poème fleuri, il va si bien avec son amour de la vie.

caroleone 18/12/2016 11:05

Les roses sont les fidèles compagnes, hélas elles nous accompagnent aussi dans les moments si tristes, mais elles viennent comme le sont leurs pétales, avec leur douceur, elles sont un baume et j'aimerais toujours partager ce baume que je cultive et cultive comme on cultive un champ d'amour. Il va leur en falloir beaucoup.