Josep Renau Berenguer, l'art contre les élites

Publié le 3 Décembre 2016

Josep Renau Berenguer, l'art contre les élites

image

Il est l'un des plus célèbres et talentueux photo monteurs espagnols du siècle dernier.

Né à Valence le 17 mai 1907 il décèdera à Berlin-Est le 11 octobre 1982 à l'âge de 75 ans.

 

Enfant il aimait couper et trier des photos un peu comme d'autres enfants collectionnent des timbres.

Il fait rapidement des comparaisons en assemblant les morceaux d'images et se forme dans l'atelier de son père le peintre et professeur José Ramón Montoro.

Il remporte un premier concours d'affiches à l'âge de 18 ans.

Ce touche-à-tout passionné sera intéressé par de multiples disciplines.

Il fait des études aux Beaux-arts à Valence de 1919 à 1925; il est ami avec Juan Navarro Ramón.

image

 

En 1931 il prend sa carte au parti communiste espagnol.

En 1936 pendant la dictature il est directeur des Beaux-arts de la république d’Espagne et il sauve le patrimoine du musée du Prado dont des œuvres de Velasquez en les transférant aux Tours de Serrans pour les protéger des bombardements . Il charge Pablo Picasso de réaliser Guernica en 1937 pour l'exposition internationale "Arts et techniques de la vie moderne" à Paris.

A la fin de la guerre d'Espagne en février 1939 il se retrouve en France dans un camp de réfugiés espagnols d'Argelès-sur-Mer pour 4 semaines, puis il part 2 mois à Toulouse avant de s'embarquer dans le port français de St Nazaire avec d'autres réfugiés espagnols.

image Portrait de la bourgeoisie (Siqueiros/Renau)

 

En mai 1939 il obtient un visa pour le Mexique où il collaborera à des revues espagnoles de l'exil.

Il devra prendre la nationalité mexicaine qu'il gardera jusqu'à sa mort.

Il est alors considéré comme un artiste mature et il s'efforcera de faire de la conception graphique publicitaire pour survivre.

Il aura le plaisir de travailler avec le grand peintre muraliste David Alfaro Siqueiros pour une fresque au siège du syndicat des électriciens mexicains qui se nomme "Portrait de la bourgeoisie". Il sera ensuite intégré au mouvement muraliste mexicain.

Mural à Halle - De SpreeTom - Trabajo propio, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19935905

 

De 1939 à 1950 son travail est partagée entre d'une part les œuvres murales en suivant les enseignements de Siqueiros et de Rivera, des peintures à l'huile puis la conception graphique pour des magazines, des livres, des affiches pour le cinéma.

En 1958 il quitte México pour s'installer à Berlin-Est ou il restera jusqu'à sa mort.

Il réalise des photomontages et des peintures murales dont 3 grandes fresques dans le quartier nouveau de la ville de Halle (Halle-Neustadt) qui accueille des populations ouvrières.

Il bénéficiera de l'amnistie de 1976 et pourra alors retourner en Espagne à partir de cette date.

Il y retournera alors avec un visa de 3 mois et alors son œuvre commencera à être reconnue dans son pays.

Son travail

Avec un esprit rebelle il aime détourner les images, les clichés de la société, l'argent, l'amour, le coca cola, les puits de pétrole des EU.

Il produit des affiches de propagande pour la seconde république espagnole et la guerre civile.

Son œuvre se distingue par son côté novateur, l'influence de l'avant-garde européenne, le militantisme antifasciste et le renouveau esthétique de la génération des années 30.

A cette époque la pratique du collage et du photomontage dans le tiers du XXe siècle est avant tout le domaine des futuristes, des dadaïstes, des surréalistes et Renau se démarquera par la pratique du photomontage politique de la même façon que le fit Heartfield contre le nazisme.

Il travaillera également dans les journaux anarchistes espagnols.

De Josep Renau - http://www.museoreinasofia.es/sites/default/files/obras/DO02633.jpg, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=49016515

 

Une de ses œuvres les plus remarquables est Tropic en 1945, une huile sur masonite qui est réalisée à la période où il vit au Mexique et qui vient en réaction à la catastrophe de la seconde guerre mondiale.

 

Son travail de photomontage dénonce les conditions de vie des femmes, les inégalités sociales, le racisme, la société de consommation américaine, le militantisme.

Il exploite la couleur de façon globale, utilise l’aplat ou le trait coloré comme ponctuation dramatique.

 

L'idée du cycle de photomontages American way of life (le mode de vie américain) surgit à la même période de sa vie au Mexique en raison de la guerre froide, de la persécution communiste, du modèle de diffusion de la vie américaine sur le continent latino américain. Avec un grand déploiement de couleurs et une pincée de vitriol il dénonce le racisme, le KKK, le sexisme, la société de consommation etc....le modèle américain, quoi !!

Ubber Deutschland en 1966 appliquera les mêmes critiques du capitalisme ouest allemand.

balneario piscina luminosa, las arenas

.De Josep Renau - http://www.valencia.edu/~cultura/images/exposicions/joseprenau03.jpg, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=49438597

 

 

 

Oeuvres

 

1933 : Les pages noires de la guerre - un montage en noir et blanc de grand impact.

1934 - Les dix commandements

1935 : Big Men, les hommes infâmes de l'histoire

1935 : Balnearia Las Arenas

1936 : L'amour de l'histoire

1936 : La lutte pour la vie

1936 : El pueblo en armas

1936 : Campesino defiendre con las armas al gobierno que te dio la tierra

1937 : Obreros, campesinos, soldados, intelectuales reforzad las filas del partido comunista

1937 : Industria de guerra potente palenca de la victoria

1938 : Victoria

1940/1950 : Le meilleur des mondes - La femme est regardée comme un objet sans visage, le monde est au pouvoir de l'argent.

1949 : Coca cola versus pepsi

1952 : Le président parle de la paix (avec des flingues)

1950/1960 : la Pax americana : la statue de la liberté détournée en Méduse avec un avion à la place de la flamme.

1953 : Mr Clip (way of life)

1956 : A gift for hungry people

1957 : just married

1957 : The big parade

1960/1966 : Miss Bifteck de Chicago - Election de la plus belle femme du moment regardée comme un concours de la foire agricole ou une corrida.

1963 : Neon alienation

1967 : Fatamorgana USA

1977 : The american way of life

1977 : Autoportrait du grand capital

...et aussi : 

Maternité à Hiroshima

Celebridades norteamericanas

Ah que bella es la guerra II

Los usos pacificos de la energia mural

 

 

sources : wikipedia

 

https://www.creativereview.co.uk/the-american-way-of-life-by-josep-renau/

Coca cola versus pepsi

La hispanidad, casino de la selva à Cuernavaca - Par Procasino — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11124263

Rédigé par caroleone

Publié dans #Arts et culture, #Espagne, #Muralisme, #Photomontage

Repost 0
Commenter cet article

almanito 03/12/2016 12:29

Une découverte pour moi, merci Caro. L'article est détaillé et plein d'illustrations qui parlent d'elles-mêmes. Je crois qu'on peut le considérer comme l'un des précurseurs en matière de montage photo et il est certainement l'un des rares à avoir utilisé son art pour la revendication politique.

caroleone 03/12/2016 13:11

Je crois qu'il méritait de figurer sur ce blog, ses photomontages qui dénoncent l'empire sont excellents, même moi qui ne comprend pas grand chose à cela en général, ça me parle. Il a fait de très jolies affiches de cinéma également, pendant sa période mexicaine. Je n'ai hélas pas trouvé de vidéo intéressante en français pour voir plus d'oeuvres mais en tapant son nom sur le net tu pourras en prendre connaissance.