Guatemala : CREOMPAZ : actualités d’un procès majeur dans la lutte contre l’impunité

Publié le 29 Décembre 2016

6 janvier 2016. L’ambiance au Guatemala est électrique ce jour-là. Dix-huit militaires vétérans du conflit armé viennent d’être arrêtés par les autorités. Ils sont accusés de disparitions forcées et de crimes contre l’humanité (torture, violence sexuelle, destruction de communautés etc.). Parmi eux se trouve le général à la retraite Manuel Benedicto Lucas García, frère de l’ex-dictateur Romeo Lucas García et ex-chef de l’État major pendant le conflit.

CREOMPAZ : « Un des pires cas de disparitions forcées d’Amérique latine »

(1)

Quatorze des militaires à la retraite arrêtés le 6 janvier 2016 sont accusés de crimes commis entre 1978 et 1986 dans la Zone militaire 21 de Cobán, aujourd’hui appelée base militaire de CREOMPAZ (Commandement régional d’entraînement aux opérations de maintien de la paix). Ex-chef d’État-major, commandants, officiers chargés de la logistique, du renseignement ou des opérations, tous ont eu des postes de commandement dans la Zone militaire à cette époque.

lire la suite : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Guatemala, #Devoir de mémoire, #indigènes et indiens

Repost 0
Commenter cet article