Voix d'Argentine : Víctor Heredia, chanter pour les droits humains

Publié le 2 Décembre 2016

 

image

Víctor Ramón Cournou Heredia ,chanteur, compositeur, auteur argentin né le 24 janvier 1947 à Buenos Aires.

Une voix forte et puissante, une belle amitié qui le lie aux autres chanteurs brillants de cette Argentine généreuse en voix.

Victor passe son enfance à Paso del rey dans la province de Buenos Aires.

Il a une fibre particulière et engagée dans ses chansons pour les peuples originaires d'Argentine et d'Abya Yala, tout comme on retrouve cela avec la chanteuse Mercedes Sosa et le chanteur Atahualpa Yupanqui.

Victor en effet a du sang indigène du côté de sa grand-mère maternelle qui était de l'ethnie Capayán, une ethnie quasiment disparue de la vallée de Calchaki.

Il se découvre très tôt la passion de la musique et commence jeune à apprendre le piano et la guitare.

Quand il est adolescent il se produit dans des émissions télé.

Une zamba "Para cobrar altura" est son premier triomphe au festival de Cosquín de 1967 où il obtient le prix de la révélation décernée par le festival.
Il entre à la faculté des arts pendant 3 ans et se libèrera ensuite uniquement pour vivre sa  passion pour la chanson.

 

El viejo Matias le consacre à l'âge de 22 ans au festival de Cosquín, accompagné par Joan Manuel Serrat.

Il fait une première tournée en Amérique latine et remporte le prix du meilleur interprète et compositeur.

Sa rencontre avec Salvador Allende le conforte dans sa vision des problèmes politiques et sociaux de l'Amérique.

Il décide de se consacrer à la poésie des grands poètes du continent comme Pablo Neruda). C'est ce qui va le rendre populaire auprès de la jeunesse d'Argentine et le rendre plus célèbre.

La situation politique du pays qui vit les heures sombres de la dictature et de la censure l'oblige à enregistrer son album Ya lo ves, amanaces à l'étranger.

Ses chansons deviennent une sorte de chronique d'une génération et puis celle d'un pays.

Il se consacre aux problèmes sociaux de l'Amérique latine, aux droits de l'homme, au devoir de mémoire, il chante le passé glorieux des peuples originaires comme les Incas (Taki Ongoy). On peut retrouver sur ce blog les paroles traduites en français de Taki Onkoy, Encuentro en Cajamarca , muerte de Atahualpa , año 1530 peste , aya marcay quilla  , muerte de Tupac Amaru )

Son répertoire est militant et engagé.

Pour cela il sera interdit lors de la dictature militaire à partir de 1976.

Il est concerné par le combat des Mères de la place de Mai car sa sœur fait partie des desaparecidos.

En 1999 sa musique entre à la Casa de las Americas à Cuba.

Silvio Rodriguez qui est un ami l'invite à la Havane où il se produira.

En 2000 il est en Colombie pour la semaine de la paix avec Pablo Milanes, Alberto Cortondo Cabral, Vicente Feliú, Andres Cepeda, León Victor.

En 2003; Nestor Kirchner alors président argentin lui demande un concert avec León Gieco sur la Plaza de Mayo pour commemorer la fête nationale le 9 juillet : 50.000 personnes y assisteront.

 

Il collabore avec des organisations dénonçant les crimes de la dictature comme avec les Mères de la place de mai.

Il chantera avec Joan Manuel Serrat, Mercedes Sosa à plusieurs reprises, León Gieco, Milton Nascimiento,  Cuarteto Zupay, Silvio Rodriguez, Pablo Milanes.

Sa chanson la plus connue est Razón de vivir.

D'autres également célèbres : Todavia cantamos, Sobreviviendo, El viejo Matias, Dulce Daniela.

Avec Silvio Rodriguez, plaza de Mayo - Par Presidencia de la Nación Argentina, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1058372

Avec Silvio Rodriguez, plaza de Mayo - Par Presidencia de la Nación Argentina, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1058372

DISCOGRAPHIE

Albums

 

1968 : Gritando esperanzas

1969 : Victor Heredia

1970 : El viejo Matias

1971 : De dónde soy

1973 : Razón

1974 : Victor Heredia canta Pablo Neruda

1975 : Bebe en mi cántaro

1976 : Paso del rey

1977 : Cuando yo digo mujer

1978 : Qué hermosa canción

1980 : Ya lo ves, amanece

1982 : Puertas abiertas

1982 : Recital

1983 : Victor Heredia canta Pablo Neruda (version nouvelle)

1983 : Aquellos soldaditos de plomo

1984 : Solo quiero la vida

1985 : Coraje!

1986 : Taki ongoy

1987 : Un día de gracia

1988 : Memoria

1991 : Carta de un naáufrago

1992 : En vivo 92

1992 : Síndrome de amor

1995 : Victor Heredia en vivo en la Trastienda

1996 : De amor y de sangre

1998 : Marcas

1998 : RCA club - Victor Heredia

2000: En vivo 1

2000: En vivo 2

2001 : Entonces

20002 : Victor Heredia 3

2003 : Fénix

2005: Tiernamente amigos

2009 : Ciudadano

2012 : Taki ongoy en vivo

2013 : Algun día

Collectifs

1972 : Argentina canta así - Vol III

1972 : Premio de la canción iberoamericana - Madrid

1984 : Los grandes en vivo

1984 : Canto a la poesia (Cesar Isella, Victor Heredia, Cuarteto Zupay)

1993 : Homenage à Jorge Cafrune

1996 : Todas las voces todas 1

1996 : Todas la voces todas 3

1996 : Todas las voces todas 4

1997 : Ricos y famosos

1997 : Cantamos a Maria Elena Walsh

1997 : Consagrados en Cosquín - Vol 2

1997 : Ponele letra a los famosos

1998 : Tributo a Victor Jara

1998 :  El grito sagrado

1999 : Armando Tejado Gómez

2000 : En vivo (Victor Heredia et León Gieco)

2001 : Yo tengo tantos hermanos, homenage a Yupanqui

2002 : Viva la escuela

2003 : Canciones con Santa Fe

2003 : Argentina quiere cantar (Victor Heredia, Mercedes Sosa et León Gieco)

2004 : Canto por el cambio

2004 : Festival Todas las voces todas

2005 : Xantamaria boca juniors, un siglo amándote

2007 : 37 canciones de Noel Nicola

2009 : Gieco querido ! Cantando al León volume 2

2011 : Cuentos para los culillos

 

Collaborations

1982 : La armonia del diablo (Cuarteto Zupay)

1982 : Todavia centamos ( Los Trovadores)

1984 : En vivo en Argentina ( Silvio Rodriguez, Pablo Milanes)

1984 : Frágil amanecer (César Isella)

1987 : Mercedes Sosa 1987

1988 : Amigos míos (Mercedes Sosa)

1989 : Procento popular

1990 : Coincidencias (Alberto Cortez)

1993 : El caso Maria Soledad (BSO) avec Osvaldo Montes

1995 : El principio del final (Raly Barrionuevo)

1995 : Juntandi almas II (Lito Vitale)

1996 : Escondido en mi país ( Mercedes Sosa)

1997 : Argentina mía ( Jairo)

1998 : Andando (Peteco Carabajal)

2000 : Chamamé crudo ( Chango Spasiuk)

2000 : Momentos vividos ( Illapu)

2000 : Caja de música (Pedro Aznar)

2000 : Razón de vivir ( procanto popular)

2000 : ....y el amor ( Chany Suarez)

2001 : Ba,didos rurales ( León Gieco)

2001 : Alegrias en el alma ( grupo Suramerica)

2002 : En concierto ( grupo Suramerica, León Gieco)

2005 : El canto de Los Karai (Ricardo Flecha)

2005 : Dúos del alma ( Adrián Goizueta)

2005 : Wiphala (Mitimaes)

2007 : Sueños envueltos (Emiliano del Río)

2007 : Compartir (Procanto popular)

2008 : Canciones junti con Luis Gurevich

2008 : Por siempre- Concierto 30 años ( grupo Suramerica)

2009 : Cantora 1 (Mercedes Sosa)

2009 : Canciones con amigos (Los Indios Tacunau)

2010 : Lo mismo se entiende (Confuscionistas)

2012 : Uno mismo (Jorje Rojas)

2013 : En vivo (Mercedes Sosa)

2014 : Otoño....en flor (Quinteto tiempo)

2014 : Antologia desordenada ( Joan Manuel Serrat)

2015 : 30 años (Procanto popular)

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Arts et culture, #Chanson du monde, #Argentine

Repost 0
Commenter cet article