Retour sur une émission radiophonique marseillaise consacrée à Georges Abdallah : intervention de Robert Abdallah

Publié le 24 Novembre 2016

En octobre 2016, à l'occasion de la Semaine internationale d'actions initiée par la Campagne unitaire pour exiger la libération de Georges Abdallah, et relayée activement et internationalement par SAMIDOUN, de nombreuses mobilisations militantes se sont déroulées en France et dans le monde. Rappel ici et .

Le 14 octobre 2016 à Marseille, lors d'une émission sur Radio Galère consacrée à Georges Ibrahim Abdallah, la parole était donnée à quelques militants solidaires de sa libération, et aussi à son avocat Jean-Louis Chalanset et à Robert Abdallah, frère de Georges.

Ci-joint la transcription de l'intervention de Robert Abdallah diffusée sur Radio Galère le 14 octobre 2016 et que l'on peut écouter ici (de 14:00 à 21:37).

Extrait :

"Je remercie les responsables de Radio Galère de me donner l'occasion d'exprimer mes remerciements aux militants et aux groupes solidaires avec Georges Abdallah, d’expliquer sa cause aux auditeurs, ainsi que les motifs de l’obstination des autorités françaises, en violation des lois, pour le garder en prison selon la volonté américaine et israélienne.

Dans deux jours, le prisonnier George Abdallah va passer sa trente-deuxième année derrière les barreaux, un prix payé pour sa fermeté sur les principes de résister à l'agression sioniste contre son pays. Il y a trente-deux ans que le gouvernement français se révèle être attaché à l'impérialisme américain et, comme disait son avocat Jacques Vergès : la justice française a fait de la France une prostituée de l’Amérique.

Il était un peu surprenant après l'expiration de la période de sûreté, en 1999, que l’administration française continue de garder Georges Abdallah en prison, bien que la loi autorise sa libération. Mais un tunnel sombre voulu par l'administration américaine, et derrière elle, par tous les pays capitalistes, a été préparé il y a une dizaine d'années, depuis l'effondrement de l'Union soviétique et du bloc socialiste. (...)"

Rédigé par caroleone

Publié dans #prisonniers politiques, #Georges Ibrahim Abdallah

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article