Que la poésie habille le monde. Il va en avoir besoin*

Publié le 9 Novembre 2016

Nos armes ne sont pas vos armes
Nos âmes ne sont pas vos âmes
Nos cœurs sont uniques
Vous n’en avez pas.

Nos pensées-fleurs d’empathie
Nos poésies-fusées d’espoir
Nos vies
Nous les offrons dans des mots nouveaux
Pour que la mort
Pour que la faim
Pour que l’eau
Pour que la paix
Sur terre poussent et ne trépassent point.

Nous avons des pierres
Pour construire
Et non pour détruire
Nous avons des mains
Pour caresser
Et non pour tuer
Nous avons des cerveaux
Nul besoin de nous éduquer
Nous avons la solidarité
Et non la division
Nous avons que nous sommes des êtres humains
Minorités qui hissent bien haut leurs mains
Tendent souvent leurs poings
Se battent et défendent leurs droits
Nous avons que nous sommes des personnes
Qui aiment l’homme la femme le frère la sœur
Sans critère de lieu ou de naissance
Sans regarder le fond de l’œil
La couleur de la peau.

Que la poésie habille le monde
Qu’elle s’insinue dans tous les espaces
Qu’elle domine les peurs
Qu’elle console les pleurs
Qu’elle offre le réconfort
Qu’elle offre la ligne de vie
Sur son chemin nous rencontrons des pierres-amies
Sur son chemin nous évitons le fumier
Sur son chemin aimer c’est l’idéal
Sur son chemin nous oublions le sort qui nous est réservé.

Carole Radureau (09/11/2016)

globe terrestre en lapis-lazuli.

Pierre de la santé et de l'amitié, développe le 3e oeil.

Perle de lapis lazuli

Déjà présenté dans le poème  Le ciel et la mer

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :