Les peuples du monde – Etat des lieux : Le Nebraska

Publié le 30 Novembre 2016

Little Snake, Omaha - Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=452018

Le Nebraska (NE) est un état du centre des EU situé au cœur des Grandes Plaines et du Midwest. Il est limité au nord par le Dakota du sud, au sud par le Colorado et le Kansas, à l’ouest par l’Iowa et le Missouri.

Sa capitale est Lincoln.

C’est le 37e état des EU depuis 1867.

Nebraska est un mot emprunté à la langue Oto, nebrathka = eau plate (en référence à la rivière Platte qui traverse la région).

En 1714, Etienne de Bourgmont un canadien français est le premier à reconnaître le cours de la rivière Platte qu'il nommera rivière Nebraskieren.

Le premier européen à « découvrir » la région est l’espagnol Francisco Vasquez de Coronado puis ensuite des trappeurs français qui mettent en place le commerce des fourrures avec les indiens.

Au XVIIIe siècle, le territoire est contrôlé par les français et fait partie du territoire de la Louisiane.

Il est vendu ainsi que les territoires de la Grande Louisiane en 1803 aux EU.

La première colonie permanente au Nebraska est située à Belleville fondée en 1823.

Le chemin de fer transcontinental Union Pacific va largement favoriser la colonisation.

L’état est marqué par l’agriculture extensive et l’élevage sans se préoccuper de la terre des sols ce qui provoque la dégradation accrue des champs épuisés et fragiles. Une crise agricole se développera dans les années 30 et sera dramatique.

Par TUBS — , CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15948959

Par TUBS — , CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15948959

Chimney rock - Par Bennett-ne — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=28062965

La superficie de l’état est de 200.081 km2

La population est de 1.826.341 habitants (2010) et la densité 9.1 hab/km2.

La population se répartie ainsi :

Blancs 86,12% ( allemands, irlandais, anglais, suédois, tchèques, américains, mexicains, polonais, danois), noirs 4.54%, métis 2.16%, asiatiques 1.77%, amérindiens 1.01%, océaniens 0.07%, n’entrant pas dans ces catégories 4.33%.

L’état a la plus forte proportion de personnes d’origine tchèque, la 2e plus forte proportion de personnes d’origine danoise et la 3e plus forte proportion de personnes d’origine suédoise, la 4e plus forte proportion de personnes d’origine allemande et la 8e plus forte proportion de personnes d’origine guatémaltèque.

Les amérindiens s’identifient comme Sioux 23.3%, Omaha 17.4%, amérindiens du Mexique 3.5%.

homme Arikara - By Edward S. Curtis - , Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19404156

 

Les amérindiens

 

Les peuples autochtones du Nebraska sont les indiens des Plaines qui descendent de cultures ayants occupé la région depuis des milliers d’années.

Plus de 15 tribus sont identifiées comme ayant vécu, chassé et occupé ce territoire dans les limites actuelles de l’état.

Au 19e siècle il y avait 8 réserves indiennes de créées. De nos jours, 6 tribus ont des réserves au Nebraska. Les indiens d’Amérique et les autochtones de l’Alaska représentent en 2006, 1% de la population de l’état.

Il y a plusieurs groupes linguistiques représentés dont les peuples de langues iroquoiennes, siouanes, caddoanes.

Les Arapaho vivaient ici il y a plus de mille ans dans la partie ouest de l’état.

On y trouvait les Arikara, les Kiowa, les Pawnees, les Sioux Lakota au nord et à l’ouest qui venaient chasser mais n’ont pas laissé de colonie, les Cheyennes et les Comanches, les Omahas le long de la rivière Missouri, les Poncas, les Osages, les Kansas et les Quapaws qui s’installent dans la partie sud-ouest du territoire, les Iowa, les Ho-Chunh ou Winnebagos, les Missouris au sud de la rivière Platte avec les Otoes, les Fox Meskwaki et Sauk.

Au fil des traités, les terres tombent dans l’escarcelle des EU.

Il y en aura 18 entre 1825 et 1892. Les indiens sont soient déportés en territoire indien (Oklahoma) comme s’est le cas des Poncas en 1877 , ce qui causera de grandes pertes mais qui, suite à l’affaire Standing Bear V Crook vont pouvoir garder une réserve au Nebraska. Ou bien ils sont parqués dans des réserves sur lesquelles leurs terres étaient plus que réduites mais pour lesquelles les américains arrivent encore à grappiller quelques hectares.

le territoire en 1718, carte de Guillaume Delisle- Par Guillaume Delisle — Library of Congress Public Domain Site: http://hdl.loc.gov/loc.gmd/g3700.ct000666, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=7864729

 

Voici le déroulé des traités et de la perte du territoire :

1825Peuple Kansa – Cède une grande partie du sud-est du Nebraska.

1830 – Peuple Otoe – Cède le côté sud-est

1833 – Peuple Otoe Cède le sud-est près de l’embouchure de la rivière Platte.

1833 – Peuple Pawnee – Cède le centre sud.

1848 – Peuple Pawnee – Cède les terres le long de la rivière Platte dans le centre-nord.

1854 – Peuple Omaha- Cède presque tout le centre-est et le nord-est.

1854 – Peuples Otoe et Missouria – cèdent le centre-est, le sud de la rivière Platte.

1857 – Peuple Pawnee- Cède tout le centre nord, entre la rivière Platte et le Dakota du sud.

1861 – Peuples Arapaho et Cheyenne – Cèdent tout le sud-ouest, une partie du centre-ouest au sud de la rivière Platte.

1865 – Peuple Omaha- Cède une parcelle de terrain compromettant ¼ de leur réserve.

1875 – Peuple Lakota- Cède presque tout le centre ouest au nord de la rivière Platte.

1875 – Peuple Pawnee – Cède le nord de la rivière Platte.

1876 – Peuples Lakota, Cheyenne du nord et Arapaho – Cèdent tout le nord-ouest.

1882 – Peuple Omaha – cède 2 parcelles de terre au cours de 2 traités et comprenant la moitié des terres de leur réserve y compris les terres de la réserve Winnebago.

1892 – Peuple Lakota – cède une parcelle de terre y compris Pine Ridge au Nebraska.

 

Les tribus reconnues de nos jours par le gouvernement fédéral du Nebraska :

Iowa du Kansas et du Nebraska, Omaha du Nebraska, Ponca du Nebraska, Sac et Fox du Missouri, du Kansas et du Nebraska, Santee Sioux du Kansas et du Nebraska de la réserve Santee du Nebraska, Winnebago du Nebraska.

- By National PArk Service; Photographer: D. Luchsinger - http://www.nature.nps.gov/geology/cfprojects/photodb/Photo_Detail.cfm?PhotoID=359, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15303131

 

LES RESERVES

Iowa tribe of Kansas and Nebraska - Iowa- 2000

Réserve Omaha - Omaha- Winnebago - 5194-  (1854 – 5027 ha)

Pawnee reservation - Pawnee- 900- (1833- 7800 ha)

Ponca reservation - Ponca- 2783- (1858 – 11.100 ha)

Winnebago reservation - Winnebago- 4192- (1863- 692 ha)

Niobrara reservation – sioux santee - 878(1863- 17.000 ha)

Pine Ridge reservation – sioux oglala -28.700

Otoe reservation – otoe – (1834- 65.000 ha)

Sac et fox reservation – sac- fox 210 (6122 ha)

Nenaha half breed reservation – Omaha , métis – 1861 personnes

 

 

Les peuples

ARAPAHO - langue algonquienne

FOX - langue algonquienne

OMAHA - langue siouane

OTOE - langue siouane

PAWNEE - langue caddoane

PONCA - langue siouane

SAUK - langue algonquienne

SIOUX – Santee- Oglala - Lakota - langue siouane

WINNEBAGO -langue siouane

Les noirs américains au Nebraska

 

Si après la guerre de Sécession de nombreux esclaves libérés restent dans les états du sud, le Nebraska sera l’un des premiers états à en accueillir ne serait-ce que par sa facilité d’accès par la voie fluviale.

Le chemin de fer Union Pacific Railroad est l’un des premiers à embaucher des salariés noirs, anciens esclaves du sud à Omaha pendant une grève en 1877.

Le premier syndicat noir d’Omaha est fondé par les coiffeurs noirs qui se mettent en grève en 1887.

Le premier médecin noir, le dr Stephenson est accueilli dans cet état en 1890.

Le premier étudiant noir à obtenir un diplôme de l’université de médecine du Nebraska est Matthew Ricketts.

Le premier noir élu au sénat du Nebraska en 1892.

Deux millions de noirs américains quitteront le sud pour les villes du nord plus industrielles entre 1910et 1930. Mais beaucoup choisiront de s’installer en milieu rural.

Omaha en 1912 accueille la première branche locale à l’ouest du Mississippi de la national association of the advancement of Colored People ( association nationale pour la promotion des gens de couleur ou NAACP) qui est fondée en mai 1809 après les émeutes de Springfield pour la défense des droits civiques.

Clarence Wigington est le premier architecte noir de la ville d’Omaha. C’est lui qui dessine les plans de nombreuses églises de la capitale du Nebraska. Il deviendra très célèbre.

Omaha est la ville de l’ouest qui a la plus grande population noire après Los Angeles en 1920.

Cette culture afrodescendante imprègne les arts, la musique, la peinture et la littérature.

source : wikipedia

 

 

Repost 0
Commenter cet article