Les laquais du capitalisme rendent hommage à Fidel ?

Publié le 27 Novembre 2016

Sans blague.

Je ne sais pas vous, mais pour moi le documentaire "hommage" à Fidel d'arte hier soir avait un goût d'orange amère.

J'ai préféré dormir avant la fin et me suis dit qu'il était temps de zapper les médias ou de changer de chaîne les jours qui viennent y compris d'oublier de mettre son appareil auditif.

Mais trop tard, une chose m'était tombée dans l'oreille à mon insu à l'heure du repas, c'est la déclaration du roi de France disant que Fidel avait "représenté les idées révolutionnaires cubaines mais aussi les désillusions ".

Sans blague.

Cette désillusion ambulante et personnifiée, ce grand renoncement, cette balle dans nos pieds qui dit cela.

Pour le coup, ça m'a donné de l'énergie pour le reste de la journée.

Mais, non, ce n'est rien, c'est les nerfs !

Allez, 

Les laquais du capitalisme ne vont pas cracher dans la soupe pour faire de l'audience et du profit ne serait-ce que quelques jours avec celui qu'ils qualifièrent des décennies durant de "dictateur".

On a déjà connu cela avec Mandela rappelez-vous, d'un seul coup la mort l'avait anobli pour certains.

C'est à vomir parfois mais comme dit l'autre, je dis ça, je dis rien.

On n'apprendra pas à une poule à pondre un oeuf ni à un gogo à le gober.

Bon dimanche à vous, compañeros.

Hasta la victoria siempre !

La révolution vit, la révolution est vivante, Cuba vit, Cuba résiste !!

Et nous aussi !

Caro

Rédigé par caroleone

Publié dans #Réflexions

Repost 0
Commenter cet article