Les habitants de la côte du Chiapas, s’organisent afin de stopper les projets miniers

Publié le 7 Novembre 2016

Source: Movimiento Mesoamericano contra el Modelo extractivo Minero
Traduction Cedhal

Depuis le 26 septembre 2016, les habitant.e.s de 29 quartiers et communautés des municipalités de Acacoyagua et Escuintla, dans la montagne Madre de Chiapas, initient une étape importante pour la défense du territoire devant l’expansion de l’activité minière dans son entièreté. Elles et ils sont réuni.e.s par le Front populaire en défense du Soconusco (Frente Popular en Defensa del Soconusco [FPDS]), un mouvement citoyen pacifique né le 20 juin 2015 et qui a pour objectif de protéger contre le pillage cette magnifique région située dans le Soconusco (zone côtière du Chiapas) et la périphérie de la réserve biosphérique El Triunfo.



Avec seulement de simples cordes attachées aux arbres, les membres du front populaire empêchent le passage des machines de l’entreprise minière mexicaine El Puntal S.A. de C.V. jusqu’à la zone d’exploitation de 500 hectares appelée Casas Viejas, située entre les communautés Magnolias, Los Cacaos et Satélite Morelia à Acacoyagua.

 

21 concessions minières à Acacoyagua et Escuintla; 99 au total dans la région du Chiapas

lire la suite : 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article