Nouvelle répression contre des élèves de l'école normale au Mexique : Au moins 50 détenus et des blessés par balle

Publié le 28 Septembre 2016

Par Lucia Joselin Muñoz

Mexico, le 27 septembre 2016. La police a tiré contre des normalistes de l'École Normale Indigène de Michoacán (ENIM), les faits sont arrivés après que les jeunes s'étaient donnés rendez-vous vers dix heures du matin pour réaliser une activité de distribution de tracts sur la route fédérale n° 15 du hameau de Carapa, municipalité de Chilchota. Les normalistes se retiraient dans quatre camions quand ils ont été atteints par prés de 35 patrouilles du Mando único, qui ont intercepté les autobus et en commençant à tirer ont provoqué une bagarre.

La Police a emporté des détenus en direction de la capitale, au total 2 autobus, certains des étudiants qui sont restés sur place ont réussi à communiquer avec les normalistes qui étaient dans les camions, qui les ont informé que certains de leurs comp@s étaient blessés par balle par les coups de feu de la police. Jusqu'à présent, l'endroit est ignoré d'eux, prés de cinquante personnes, en majorité des femmes, étaient dans les deux camions que la police a retenus, et puisqu'ils n'ont pas été présentés devant l'autorité correspondante, c'est pourquoi leur statut est celui de détenus - disparus.

Devant les faits, les membres de l'ENIM ont convoqué les autres normales à se solidariser dans des actions pour faire pression afin de savoir où se trouvent leurs compagnons, ainsi que leur état de santé et qu'ils soient remis en liberté immédiatement. Un témoignage de normalistes ici :
audio en espagnol

Normalistes détenus

1. Anahí Vázquez Santiago de 19 años

2. Carina González Martínez de 19 años

3. Fátima Vargas Sebastián de 20 años

4. Diana Pérez Arroyo de 19 años

5. Reyna Sánchez González de 19 años

6. José Luis Álvarez Patzcuaro de 19 años

7. Elitania Martínez Cruz de 19 años

8. Estrella Domínguez Molina

9. Alma Molina Domínguez de 19 años

10. Sofía Sánchez Molina de 19 años

11. Andrés Morales Sebastián de 20 años

12. Besehida Calderón Valencia de 21 años

13. Elizabeth Flores Márquez de 21 años

14. Berenice Vera Silva de 29 años

15. Fredy Gusto Roberto de 20 años

16. José Juan Agustín de 21 años

17. Eva Agustín Ruiz de 20 años

18. Rosa Martínez Ruiz de 19 años

19. Leticia Agustín Juanillo de 18 años

20. Salma Alonso Mateo de 18 años

21. Juan Carlos Cancelario Trinidad de 20 años

22. Emanuel Duran Contreras de 19 años

23. Rosalba Agustín Agustín de 17 años

24. Ezequiel Tello Ramírez de 21 años

25. Esmeralda Flores Ignacio de 20 años

26. Elizabeth Vargas Cruz de 21 años

27. Juan Luis Guerra Silva de 20 años

28. Fernando Fabián Lucas de 22 años

29. Alma Govea Manzo de 24 años

30. Sofía Crisóstomo Crisóstomo de 20 años

31. Guadalupe Rodríguez Martínez de 19 años

32. Margarita Crisóstomo Jiménez de 19 años

33. Alejandra Cuenete González de 20 años

34. Delia Delgado Sosa de 20 años

35. Gerónimo García Tolentino de 21 años

36. Valentín Carlos Alejo de 27 años (refiere el jefe de tenencia que el no es normalista)

37. José Domingo Cisneros Delgado de 21 años

38. María de Jesús Martínez saltado de 21 años

39. Laura Martínez Toribio de 19 años

40. Luz Clarita Simón Juárez de 19 años

41. Elizabeth Marmolejo Ávila de 19 años

42. Alain Reyes Ramírez de 21 años

43. Mariana Ramírez Martínez de 17 años

44. Clotilde Ruiz Felipe de 24 años

45. Fátima Cruz Francisco de 17 años

46. Isidro Arroyo Tolentino de 23 años

47. Lucia Silva Sinsun de 17 años

48. Marisol Contreras Vázquez de 17 años

49. Gustavo Martínez Sánchez de 23 años

traduction carolita d'un article de surcoinformativo du 27 septembre 2016

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #Répression

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article