Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

Publié le 30 Août 2016

Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

San Luis Potosi

By AlejandroLinaresGarcia - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=40331662

*****

Il s'agit d'un vêtement porté par les femmes de certains groupes ethniques du Mexique et ce depuis la période précolombienne.

Plusieurs orthographes à ce mot dont le nom quechquemitl, quesquemitl, quezquemitl vient du nahua et veut dire vêtement de cou (de quechti = cou et tlaquemitl = vêtement).

Pour les Huaxtèques il s'appelle thayemlaab.

Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

quechquemitl Mixtèque

By AlejandroLinaresGarcia - Own work, GFDL, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8333778

****

Il est porté depuis plus de 2000 ans et pourrait provenir du peuple Totonaque sur la côte du golfe.

Il était porté sur les hauts plateaux mexicains par les Otomies à l'époque préhispanique, avec un huipil et un tablier autour d'une jupe mais uniquement à des occasions spéciales et par les femmes de haut rang.

Il était même certainement réservé à l'usage des déesses dans le rituel aztèque de l'époque (associé aux déesses de la fertilité).

Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

San Luis Potosi

By AlejandroLinaresGarcia - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=40331664

*****

Les vêtements pour la noblesse étaient conçus en coton, fourrure de lapin ou plumes tissées.

Une variante était fabriquée avec du tissu tordu avec les bords cousus entrainant une forme plus proche du corps.

Les tissus étaient fabriqués sur des métiers à tisser de ceinture que l'on peut encore voir chez de nombreux peuples originaires du Mexique.

Les tissus étaient colorés avec des pigments naturels comme le carmin de la cochenille, l'indigo, des colorants animaux ou minéraux.

Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

quechquemitl Tzotzile

By AlejandroLinaresGarcia - Own work, GFDL, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8333827

****

Après la conquête espagnole, le quechquemitl est adopté par toutes les femmes autochtones. Il est porté seul exposant le ventre ou sur un huipil ou une blouse.

A présent il existe même des quechquemetl en laine de mouton. Son utilisation semble malgré tout se perdre progressivement chez les jeunes générations.

Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

San Luis Potosi

Le vêtement se compose de deux pièces de tissu en forme de rectangle, tissées à la mai, cousues ensemble pour former une sorte de poncho ou un châle souvent porté suspendu sur les épaules.

Des tissus différents, des broderies et des dessins égaient le vêtement.

Il est porté avec d'autres vêtements traditionnels comme la jupe portefeuille avec une ceinture, un huipil ou une blouse.

Il est utilisé en tant que vêtement quotidien, social et pour les occasions rituelles.

Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

Hidalgo

By Thelmadatter - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=16024113

*****

Au Mexique, on le trouve principalement chez les peuples Huaxtèque, Nahua, Tepehua, Otomi, Mazahua, Totonaque, Pame, Huichol des états de Nayarit, de Jalisco, de Mexico, d'Hidalgo, de Puebla et du Veracruz.

Il est observé également dans des zones du Michoacan, du Morelos, du Guerrero et de l'Oaxaca.

Les peuples qui l'utilisent le plus sont les Totonaques, les Otomis, les Nahus mais ce sont surtout les femmes âgées qui le portent.

Les jeunes femmes des communautés préfèrent les blouses ou les chemises du commerce et réservent le quechquemitl aux jours de marchés ou de festivités.

Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

By Thelmadatter - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=16017419

*****

Certaines femmes le portent comme couvre-chef.

Le vêtement sert également d'identifiant ethnique, permettant de faire le lien entre les différentes communautés de façon visible.

Sa matière varie selon les états, le climat avec en particulier l'utilisation de la laine dans les régions froides.

Vêtement traditionnel du Mexique: Le quechquemitl

Quechquemitl Huaxtèque

Les symboles sont hérités de l'ère préhispanique et comportent des symboles datant d'après la conquête ce qui les rend difficiles à interpréter.

On trouve le symbole représentant quetzalcoatl, une forme de S nommée ihuitl, une croix avec des branches de longueurs égales représentant les poinst cardinaux, la couleur jaune qui représente l'est et des couleurs qui ont toutes un symbolisme.

Les Huaxtèques et les Huicholes fabriquent des quechquemetl en coton non teint avec de nombreuses broderies de fleurs et d'animaux de toutes les couleurs.

Il existes différentes matières de tissus : la gaze, le brocart, le seesurcker.

Les plus belles pièces de gaze sont celles de la Sierra Norte de Puebla.

Source : wikipedia en espagnol

vidéo en espagnol

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #indigènes et indiens, #Savoirs des peuples 1ers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Sympa ce reportage, et quelle patience de la part de ces femmes, mais aussi quel magnifique résultat!

Je suis sûre que tu rêves d'en avoir un;)
C
Oui, c'est chouette en effet. Il y a des ruanas sur le site d'artisanat bolivien que je connais, ce sont des ponchos ouverts un peu plus féminins que les traditionnels ponchos. Mais chez les Abejas, mes petites abeilles mayas, il n'y a pas de quechquemitl. Par contre j'ai des rebozos (les châles comme portait Frida Kahlo) mais je ne suis pas très fan de ça, je me sens empotée avec un châle. Moi, j'adore le poncho, je l'emmène partout, il me sert aussi bien d'habit que de couverture ou de coussin. Bon,certes c'est moins féminin que ces beaux quechquemetl. Je dois faire des articles plus détaillés sur les vêtements mexicains, depuis le temps que j'en parle dans les articles. Mais je me suis déjà donnée pas mal de programmes sur du long terme....il faut que je tienne la route.