Pour un pacte éthique contre les paradis fiscaux

Publié le 11 Août 2016

A en croire leurs communiqués, les membres du G-20 et de l’Union européenne seraient engagés dans une lutte sans merci contre les paradis fiscaux. En fait, face au lobby bancaire, ils se gardent bien d’entreprendre des actions radicales contre ces zones de non droit qui sont autant de repaires de la criminalité organisée et de la spoliation des peuples.

Pour ne pas en rester au stade des incantations, Rafael Correa, président de la République de l’Equateur propose à ses concitoyens une mesure qui n’épuise certes pas le sujet, mais qui a une dimension emblématique : interdire à tout candidat à une élection et à tout détenteur d’une charge publique de détenir des avoirs dans un paradis fiscal. Ce « pacte éthique » fera l’objet d’un référendum organisé en février 2017. Un exemple à suivre et un thème fédérateur de mobilisation internationale.

On lira ci-dessous le message à la nation du président équatorien, dans lequel il explicite les motivations de sa démarche.

la suite :

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Equateur, #Paradis fiscaux

Repost 0
Commenter cet article