Mexique : Les Ixcatecos (Ixcatèques)

Publié le 19 Août 2016

Mexique : Les Ixcatecos (Ixcatèques)

image

Peuple autochtone de l'état d'Oaxaca qui est spécialisé dans le tressage de fibres de palme pour en faire différents objets dont des chapeaux.

Ils ne sont localisés que dans la ville de Santa Maria Ixcatlán dans le nord de l'état de l'Oaxaca mais il est possible qu'il y ait également des Ixcatecos à Tuxtepc et Soyatepec.

Langue : ixcatec, une langue popolocane de la famille des langues otomangues. C'est une langue tonale en danger d'extinction.

Le terme ixcateco a été donné par les anciens nahuas pour dénommer les habitants de la région d'Ixcatlán et se décompose ainsi : ixcatl = coton et tlan = lieu de : lieu du coton.

Mexique : Les Ixcatecos (Ixcatèques)

​image

Leur territoire est situé dans une région montagneuse de la haute mixteca. C'est une terre aride, sèche et pauvre. Le sol alcalin favorise la reproduction du palmier utilisé pour l'artisanat.

Autrefois, avant la colonisation, il y avait plus de 8000 locuteurs de l'ixcatec, un territoire bien plus grand et d'autres villages comme San Juan Viejo, Santiago, Santa Cruz, Nopala, San Miguel Nopalapa. Tous ont été abandonnés à cause de la sécheresse, des épidémies apportées par la colonisation et parce que les habitants ont été employés dans les mines où la moitié y a trouvé la mort. Les autres ont fui dans les régions voisines où ils ont été absorbés par les cultures locales.

Mexique : Les Ixcatecos (Ixcatèques)
Ressources

La palme blanche (palma blanca)

Il s'agit d'un palmier de l'espèce brahea qui pousse dans les montagnes environnantes.

Son utilisation est très ancienne et transmise oralement, elle rend toujours service au niveau de l'économie et pour les moyens de subsistance de l'ethnie. C'est sa ressource principale.

Mexique : Les Ixcatecos (Ixcatèques)

brahea decumbens

Par Stan Shebs, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3694045

Mexique : Les Ixcatecos (Ixcatèques)

image

Ce palmier est utilisé pour de multiples emplois : les chapeaux, les objets utilitaires, les toitures, les figurines décoratives et jouets des enfants, le nouveau-né reçoit un petit sac à dos en palme, le linceul qui transporte le mort dans l'autre monde est en palme également. Ils fabriquent des liens pour attacher les animaux ou les clôtures, la palme sert pour allumer les feux.

La palme est collectée dans les montagnes et transportée jusqu'au village sur le dos des ânes.

Les variétés se distinguent par leurs couleurs et leur malléabilité.

Une grande partie de la population est engagée dans l'activité artisanale réalisée dans des grottes ou dans des cavités creusées dans les maisons. En effet il faut une température fraîche et humide pour conserver le matériau lors du tressage.

En soirée, la famille se réunit dans cet espace pour fabriquer les chapeaux et discuter des évènements de la journée.

Les chapeaux sont vendus dans les magasins locaux ou à des marchands étrangers. Cela leur fournit des revenus nécessaires à leurs besoins prioritaires.

Mexique : Les Ixcatecos (Ixcatèques)

image

Les chiquihuites (paniers)

Ces paniers tressés en palme se nomment aussi tenates, sont décorés de motifs polychromes et dégagent une agréable odeur de graines. Il y a des paniers pour chaque activité, différentes formes, tailles et couleurs. Il y a le panier pour porter la masa (farine de maïs), celui pour ranger les tortillas fraîches, celui pour transporter la récolte, ou pour transporter la nourriture

L'agriculture vient comme source de revenus de second plan en raison de l'aridité , du sol pierreux et de la basse productivité qui en découle. Ils cultivent pour leur consommation du maïs, du blé, de l'orge, des haricots et des courges et quelques fèves.

Ils distillent également le mescal.

Ils complètent avec l'élevage de volailles et de cochons pour leur consommation propre mais aussi pour la vente.

De plus en plus d'hommes s'emploient dans des travaux saisonniers dans l'état de Veracruz ou aux EU.

Quelques fêtes

Le 25 décembre : la danse des bergers

Le 4e vendredi de carême, en l'honneur du seigneur des trois chutes.

Le 8 septembre c'est la fête de la vierge de la nativité, la patronne d'Ixcatlán.

Le jour des morts.

source : mexicodesconocido.com

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Mexique, #Ixcateco

Repost 0
Commenter cet article