Mexique : Les Cora

Publié le 11 Août 2016

Mexique : Les Cora

Peuple autochtone du centre ouest du Mexique, localisés dans la municipalité d’El Nayar (état de Nayarit) et dans des villages de l’état du Jalisco.

Population : 24.390 (2000)

Langue : cora du groupe corachol, famille des langues uto-aztèque. Il y a 2 dialectes, celui d’El Nayar et celui de Santa Teresa.

Autodésignation

Náayarite cora (pluriel) náayari (singulier) ou d’Oã (Oã étant l’état de Nayarit)

Ils vivent sur un terrain montagneux difficile d’accès avec des gorges profondes.

C’est un peuple proche des Huicholes mais qui a perdu contrairement aux Huicholes leur patrimoine traditionnel.

Mexique : Les Cora

By Carl Sofus Lumholtz(Life time: 1851-1922) - Original publication: Unknown Mexico; a record of five years' exploration among the tribes of the western Sierra Madre; in the tierra caliente of Tepic and Jalisco; and among the Tarascos of Michoacan (1902)Immediate source: http://www.bookdrum.com/books/the-crossing/112930/bookmark/122225.html, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47854649

******

Histoire
  • Au XVIe siècle : ils sont gouvernés par un roi-prêtre du nom de Nayar. Après la chute de ce roi, le peuple est repoussé dans les montagnes de la Sierra où les rencontreront ensuite les conquistadors.
  • Au cours du 18e siècle ils n’ont jamais permis aux missionnaires catholiques de vivre sur leur territoire.
  • 1716, une expédition espagnole tente de les mettre sous contrôle mais c’est peine perdue.
  • En 1801, les Cora reprennent les armes avec leur chef Mariano et ils rejoignent alors la guerre d’indépendance mexicaine qui débute.
Mexique : Les Cora

Manuel Lozada le tigre d'Alica

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1294696

****

  • 1854 : un nouveau chef, le tigre d’Alica, Manuel Lozada prend la tête d’un soulèvement et la révolte dure plusieurs années jusqu’à l’arrestation du tigre d’Alica et son exécution. Ensuite les Cora subiront la campagne de « pacification ».
Mexique : Les Cora

image

Mode de vie

Leur alimentation de base est le maïs avec la chasse et la cueillette en complément. Ils cultivent également des haricots et des courges.

Leurs champs de culture sont petits en raison de la sécheresse et du terrain abrupt, l’aridité pose un problème empêchant un bon drainage. Le rendement est faible aussi élèvent-ils des cochons, des chèvres et des moutons.

Les plantations se pratiquent encore avec le bâton à fouir ou la coa.

Ils mangent peu de viande et se servent de la laine des moutons pour les vêtements.

L’artisanat comporte de la poterie utilitaire, le tissage sur des métiers à tisser traditionnels (vêtements, sacs, couvertures en laine).

Leur vie est rythmée par des fêtes agricoles et de la fécondité de la terre.

Les hommes doivent vendre leur force de travail lors de travaux saisonniers dans les fincas de la côte.

Mexique : Les Cora

http://www.ricardoroman.cl/content/view/233/Mexico-Siglo-XXI.html

Religion

C’est comme pour les autres peuples du Mexique un syncrétisme religieux mêlant les fêtes païennes à celles qui leur a été imposée par l’occupant, la religion catholique.

Dans la religion traditionnelle il y a 3 divinités principales :

Le dieu suprême qui est le dieu du soleil ou Tayau (notre père). Il voyage à travers le ciel pendant la journée, il est assis sur son trône d’or à midi. Les nuages représentent la fumée qui sort de sa pipe.

Les prêtres de Tayau, I’Tonati étaient la plus haute autorité des communautés Cora.

La femme de Tayau c’est Tetewan, la déesse de la pègre associée à la lune, la pluie et l’ouest.

On l’appelait également Hurima et Nasisa.

Leur fils Sautari est associé au maïs et à l’après-midi (autres noms Hatsikan ou grand frère, Taha’s et Ora) Il est associé à JC.

Ils ont un mythe de la création et du 5e soleil.

Ils partagent des mythes avec les Huicholes dont le mythe de la race humaine qui est l’histoire de la progéniture d’un homme et d’une femme-chien qui étaient les seuls survivants d’un cataclysme historique.

sources : wikipedia, encyclopédie universalis

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Mexique, #Cora

Repost 0
Commenter cet article