Les fleurs élémentaires

Publié le 1 Août 2016

Les fleurs élémentaires

Par I, Luc Viatour, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=998412


Les fleurs élémentaires puisent leur vérité dans le travers des prés
Elles ont mis leur robe de champs
Et leur chemise c’est la nuit qui leur a offerte
Les fleurs élémentaires ont au cœur le dur labeur des moissons
Et leur âme pèse cent mille ans de construction
Dans un fourré elles ont laissé deux larmes de vie
Dans la strate de petits cils de vérité
Dans le névé elles pleurent son déséquilibre
Dans le lac elles glissent avec la truite arc-en-ciel
Dans la montagne elles s’éboulent avec tristesse
Accompagnant la pierre qui ne veut plus en jouer
Les fleurs élémentaires ont décidé de dire leur vérité
Celle-ci est aussi vieille que la pensée de l’homme
Celle-ci est aussi juste que l’évocation de la pachamama
Celle-ci est aussi tendre que le granite en robe de volupté
Celle-ci est aussi vraie que la terre qui a décidé
De croquer sa pomme jusqu’au trognon de la circonstance
Se réservant quelques pépins
Pour d’autres semeurs.
Qui sait ?

Carole Radureau (01/08/2016)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Les fleurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

almanito 01/08/2016 10:01

C'est très beau, Caro. Elles sont élémentaires et essentielles, ces fleurs humbles, elles ont toujours accompagné le travail des hommes. Maintenant elles ont tendance à disparaitre, surtout les bleuets, victimes des produits désherbants, et c'est bien triste, un champs de blé sans couleur.

caroleone 01/08/2016 10:36

Merci à toi.
Tu vas être contente, il y a au moins 4 jours de poèmes écrits depuis ce matin pour faire une série dont ce poème est le poème d'ouverture et la valise pour contenir les autres poèmes-copains. Hier soir je n'arrêtais pas de noter des titres, des idées et ce matin, le flux continu. C'est comme ça avec la muse, elle est hyper capricieuse cette année.
Alors, élémentaires comme éléments naturels. C'est ce qui a motivé mon idée de départ. Mais je pense que cela va tourner autour de mes thèmes favoris avec la fleur comme avant-garde. Il faut que je prenne les choses quand elles se présentent car le quotidien souvent envahit trop ma pensée ces derniers temps et j'ai du mal à m'évader. Pourtant j'en ai vraiment besoin.