La fleur en boutonnière de nuage

Publié le 7 Août 2016

La fleur en boutonnière de nuage

Par User:Fir0002 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=121118

Je te découdrai une boutonnière
D’ici jusqu’au nirvana des nuages
Quand dans la lumière sage
Ton teint s’habille de papier d’argent.

Je veux voir rire et sourire
Ta boutonnière en coin
Qu’un mistral furieux y glisse un cil
Et que la tramontane
En un soupir trépane.

Fleur des champs cotonneux
Je suis le fidèle cheval de ouate
Je galope sans un bruit
Je suis fleur de steppe blanche
Aucun cavalier ne peut me dompter.

Fleur au cœur de boutonnière
Sans ourlet
S’effiloche mon sédiment précieux
Une chaîne de molleton
Un défilé de douceur
Glisse tel un drap
Pendu à la fenêtre.

Je m’évade
Vapeur trop vite édifiée
Moelleux non encore confirmé
Pour atterrir sur le champ
Me planter fière et droite sur une tige de bois dur.

Me cueillir voudrez-vous
Comme pour vous bercer de nuage
Dormir sur un de mes compagnons
Rêver de ses insomnies
Comme pour vous endormir
Dans un tendre camouflage
Enfouir vos peines cacher vos désirs
Le nez bien calé dans un murmure gazeux.

N’oubliez pas que par la boutonnière
Un œil curieux épie
Et pique vos songes les plus fous
Sur une tige de bois dur.

Carole Radureau (06/08/2016)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Les fleurs

Repost 0
Commenter cet article

almanito 07/08/2016 17:00

Très imagé, surréaliste, tu me fait penser aux attrapeurs de rêves avec ce poème ...débridé!

caroleone 07/08/2016 18:10

J'ai attrapé un nuage par sa boutonnière.....