La fleur aux épis de liberté

Publié le 15 Août 2016

La fleur aux épis de liberté


Qu’elle était jolie
La rouge fleur aux idéaux
La petite militante en jupon
La rose aux aiguillons avertis.

Elle faisait le tour des prisons
Accrochant aux barreaux des boutons
Couleur de liberté
Enroulant ses pensées
En audacieuses boucles florales
Revendicatrices.

Les barreaux
Tout de froid métal vêtus
Attendaient impatients
Sa visite.
Ils avaient l’impression d’être en vie
Ils avaient l’impression de pouvoir
Un jour
S’écarteler.

Les prisonniers politiques
En attente de la vérité
Epris d’une justice dont ils étaient privés
Attendaient
La rose en habit de liberté
Avec son sourire de pâquerette
Son mental de fer
Son attribut portant à se tenir droit.

Partout où la rose
Accrochait les billets de rose de son passage
La vie renaissait
Les espoirs souriaient à l’envie d’y croire
La lumière sur son passage
Etait d’or et d’argent
Et le silence avait envie de crier
Avec les yeux.

C’est qu’une simple fleur
Dans la grisaille de l’enfermement
C’est un cadeau sans prix
Quand on espère un peu
La vie nous sourit
Et doucement sans un bruit
Les barreaux perdent de leur pouvoir
Et la justice retrouve le chemin
De la raison.

Carole Radureau (10/08/2016)

La fleur aux épis de liberté

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Les fleurs

Repost 0
Commenter cet article

almanito 15/08/2016 15:00

Une fleur qui te ressemble en fait, toujours combatives et généreuse...

caroleone 16/08/2016 10:42

C'est gentil de me dire cela. J'essaie d'être combative car chaque jour est un combat. La générosité c'est plus simple car ça vient tout seul.
Bonne journée à toi.