Grèce : Le procès des membres du squat solidaire Hurriya vient de commencer à Thessalonique

Publié le 5 Août 2016

Grèce : Le procès des membres du squat solidaire Hurriya vient de commencer à Thessalonique

L'acharnement de l'Etat contre les hébergements autogérés continue en Grèce.

LE PROCÈS DES MEMBRES DU SQUAT SOLIDAIRE HURRIYA VIENT DE COMMENCER À THESSALONIQUE

Depuis une semaine, les collectifs sont convoqués et jugés, les uns après les autres.

Avant-hier, 5 camarades du squat Orfanotrofeio (orphelinat) ont été condamnés à 10 mois de prison avec sursis et 2000 euros d'amende chacun, soit un total de 10 000 euros, sans compter les autres frais.

Rappelons également qu'ils ont tout perdu : leurs affaires, stocks alimentaires, matériel médical et même jouets d'enfants ont été détruits ou ensevelis.

La criminalisation des occupations vise actuellement à stopper un mouvement social qui s'étend de plus en plus depuis l'automne (après un net ralentissement durant le premier semestre 2015, alors que Tsipras et Varfoufakis jouaient les zorros). Mais cela ne l'arrêtera pas : le mouvement social est bien décidé à poursuivre sa résistance et son développement. En s'acharnant, le pouvoir ne fait qu'accentuer sa détermination.

Un appel urgent à la solidarité internationale vient d'être lancé à Thessalonique pour surmonter cette épreuve :
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1626787970965157&set=a.1385387128438577.1073741826.100009019095596

De nombreuses actions de soutien ont été recensées ces jours-ci partout en Grèce. A suivre...

Y.Y.

"La seule façon de te sauver toi-même, c'est de lutter pour sauver tous les autres." (Nikos Kazantzakis)
https://www.youtube.com/watch?v=p9tMjHBHbYo

source : Yanis Youlountas sur fb

Rédigé par caroleone

Publié dans #Grèce, #Autonomie

Repost 0
Commenter cet article