Rien qu'une fois faire des vagues

Publié le 9 Juillet 2016

Rien qu'une fois faire des vagues

C’est l’habitude qui nous manque
On ne sait pas jeter des cris
Hurler contre ce qui nous flanque
La tête aux murs, certaines nuits
On ne sait pas claquer les portes
Fermer ses oreilles et ses yeux
Jeter au diable et qu’il l’emporte
Tout ce qui nous déchire en deux

Un rien, une paille, un copeau
Une plume de moineau
On ne veut pas peser plus lourd
Qu’un geste d’amour
Un rien, une hache, un couteau
Une épée plantée dans le dos
On ne veut pas montrer le sang
Qu’on saigne au dedans

Mais rien qu’une fois
Rien qu’une fois faire des vagues
Et tout casser, rien qu’une fois
Dire "Je pleure et vous ne voyez pas"
Dire "Je meurs et vous, vous restez là
Vous restez là"
Rien qu’une fois
Faire des vagues et que ça bouge
Et que le ciel devienne rouge
Qu’enfin on ose donner de la voix
Vous, mes amours, non, ne me laissez pas
Puisque vous me tenez la main
Ce n’était rien

C’est l’habitude qui nous pousse
À ne jamais peser trop lourd
À bien éviter les secousses
À faciliter le parcours
On ne sait pas plier bagages
Et profiter du temps qui va
On veut éviter les naufrages
Les bateaux ne le savent pas

Un rien, une paille, un copeau
Une plume de moineau
On ne soupire pas plus fort
Qu’un enfant qui dort
Un rien, une hache, un couteau
Une épée plantée dans le dos
On dit que ça nous gêne un peu
Que ça ira mieux

Mais rien qu’une fois
Rien qu’une fois faire des vagues
Et tout casser, rien qu’une fois
Dire "Je coule et je me noie pour vous"
Dire "Je sombre et vous parlez de tout
Parlez de tout"
Rien qu’une fois
Faire des vagues et que ça tangue
Et qu’on parle la même langue
Et qu’on chavire une fois pour de bon
Et qu’on aille vraiment toucher le fond
Qu’on puisse leur répondre enfin
"Ce n’était rien"

Mais laissez-moi faire des vagues {x2}
Et tout casser, rien qu’une fois
Rien qu’une fois

Anne Sylvestre

Rédigé par caroleone

Publié dans #Chanson non crétinisante

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je trouve que ce texte, qui colle à la peau de beaucoup d'entre nous, est magnifiquement interprété par cette autre grande dame de la chanson.qui n'est plus là, malheureusement. Je connaissais cette chanson chantée par son auteure, tu t'en doutes ...<br /> Bises Caro
C
En fait quand je cherche à varier un peu la programmation, je me rends toujours compte qu'il y a peu de chanteuses de cette trempe qui nous plaît. Les hommes sont toujours là en force. Mais les femmes conjuguent tant de talents que même en minorité, elles brillent malgré tout. Il faut dire qu'avec les paroles d'Anne Sylvestre, y'à aussi de quoi tenir la route.<br /> Bises et bon dimanche Michèle.
A
Eh bien tu vois, je crois que nous sommes dans le même état d'esprit toutes les deux. D'ailleurs je pensais que ce poème était de toi. Je partage et je ressens ces mots à la virgule près à 100% !
C
ça me fait bien plaisir.<br /> L'écriture d'Anne Sylvestre est d'une finesse et d"une humanité qui me donnent envie de trouver en moi encore la force d'écrire.<br /> Et j'aimerais bien écrire comme elle.<br /> Mais, hélas, parfois la vie n'est pas aussi simple et les forces manquent.