Anouar Brahem et Emir Kusturica, les contrastes des Suds à Arles

Publié le 16 Juillet 2016

Les Suds traversent au fil des jours toutes les cultures, les rythmes et les couleurs. Durant ces dernières 24h, deux concerts peu ordinaires joués au théâtre Antique mettent en lumière les contrastes du festival : Anouar Brahem, le virtuose du oud tunisien et Emir Kusturica avec son rock balkanique débridé.

Anouar Brahem

Joueur de oud tunisien très réputé, il modernise avec brio la musique traditionnelle arabe avec du jazz et des musiques nouvelles.
Anouar Brahem, qui signe sur le prestigieux label de jazz ECM, est très méticuleux sur le rendu sonore, tout semble millimétré et mesuré parfaitement.

la suite :

Rédigé par caroleone

Publié dans #Chanson du monde, #Jazz

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article