Photographes des peuples disparus : Edward G. Curtis et Martin Gusinde

Publié le 29 Juin 2016

Photographes des peuples disparus : Edward G. Curtis et Martin Gusinde

Peintures de deuil.
Yamana, 1919-1924
© Martin Gusinde / Anthropos Institut / Éditions Xavier Barral

****

Ethnologues et photographes indépendants, les deux hommes ont immortalisés les derniers Indiens d’Amérique à l’aube du XXème siècle. Edward S. Curtis a passé près de trente ans à arpenter les grandes plaines d’Amérique du Nord sur les pas d’innombrables tribus. Le missionnaire Martin Gusinde est allé voir les derniers indigènes de la Terre de feu en Amérique du Sud alors qu’un génocide et des maladies européennes les avaient presque tous éradiqués. L’un et l’autre avaient conscience que l’heure était venue pour ces peuples et ont chacun cherché à en dresser un ultime portrait, une dernière image.

la suite du documentaire :

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Beau document très complet sur ces peuples et les photographes aventuriers grâces à qui nous en savons un peu plus aujourd'hui. L'article mérite qu'on le lise attentivement car il regorge d'images et de renseignements passionnants et il y a aussi un film à voir, j'y retournerai. Merci Caro de nous avoir trouvé ce magnifique site.
C
C'est un magnifique documentaire, bien ficelé avec des images de plus inédites, du moins pour moi qui connaissait déjà pas mal de photos de Gusinde. Oui, tu peux trouver des choses intéressante sur ce site.