Les liaisons dangereuses de Lafarge avec Daech et les autres protagonistes du conflit syrien

Publié le 29 Juin 2016

Une enquête du Monde reconstitue la manière dont Lafarge s’est compromise, au moins de manière indirecte, avec Daech pour permettre à sa cimenterie syrienne de continuer à opérer malgré le conflit. Sont notamment évoqués des arrangements visant à assurer les déplacements des employés et l’approvisionnement de l’usine en carburant et en matières premières, qui auraient donné lieu au versement de taxes à l’État islamique.

Les faits remontent à la période 2013-2014. La cimenterie de Jalabiyeh, au nord-est de la Syrie, est prise dans le conflit qui déchire le pays, et progressivement encerclée par l’avancée des forces de Daech. Lafarge s’efforce de continuer à la faire fonctionner, même au ralenti.

la suite :

Rédigé par caroleone

Publié dans #pilleurs et pollueurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article