Chant rouge

Publié le 28 Juin 2016

Juché
Sur mes pavés
J’entonne
Le chant rouge
De la révolte.

Mon do est un coco qui a perdu sa chute
Mon ut un uppercut
Et mon la frise la ola
Quand on a gagné la bataille.

J’ai lissé une à une
Mes plumes couleurs de vie
Je suis le bariolé
De la basse-cour
Maître des lieux
Ici je règne
Mais ne suis point mauvais
Ici
Mon chant n’est que réveil
Réveille-matin
Des consciences.

Je suis le fier combattant
Du ciel
Ma crête flamboie
Mes convictions sont un fleuron
Et ma chanson de la Commune
Perce l’air
Telle une fusée.

Juché
Sur mes pavés
Mai 68 n’a qu’à bien se tenir
La basse-cour bouillonne
Les poules sont au garde-à-vous
Et les poulets
On n’en veut pas !!

Carole Radureau (27/06/2016)

Image Nizar Ali Badr

Chant rouge

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article