Le petit Ferrat illustré : Les jeunes imbéciles

Publié le 7 Mai 2016

Ils ont troqué leur col Mao Contre un joli costume trois-pièces Ils ont troqué leurs idéaux Contre un petit attaché-case Citoyens de Paris ma ville La plage est loin sous les pavés Vivez en paix dormez tranquilles Le monde n'est plus à changer

Ce n'était alors que jeunes imbéciles Le poil au menton Ce n'était alors que jeunes imbéciles Les voilà vieux cons

Ils ont troqué leur col Mao Pour une tenue plus libérale Le vieux slogan du père Guizot Est devenu leur idéal Nos soixante-huitards en colère Reprennent un refrain peu banal C'est enrichissez-vous mes frères En guise d'Internationale

Ce n'était alors que jeunes imbéciles Le poil au menton Ce n'était alors que jeunes imbéciles Les voilà vieux cons

Ils ont troqué leur col Mao Et leur vieux look égalitaire Pour un costume plus rigolo C'est la chasuble humanitaire Ils font la quête avec délice Chez ceux qu'ont plus rien à donner Et pour établir la justice S'en remettent à la charité

Ce n'était alors que jeunes imbéciles Le poil au menton Ce n'était alors que jeunes imbéciles Les voilà vieux cons

Ils ont troqué leur col Mao Pour des tenues plus officielles Depuis qu'ils fréquentent à gogo Les cabinets ministériels Ah quel plaisir en redingote Sur le perron de l'Elysée De se faire lécher les bottes Par des journalistes avisés

Ce n'était alors que jeunes imbéciles Le poil au menton Ce n'était alors que jeunes imbéciles Les voilà vieux cons

Jean Ferrat (1991- Temey Sony)

source paroles

Rédigé par caroleone

Publié dans #Le petit Ferrat illustré

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article