La fougère a des ailes

Publié le 31 Mai 2016

La fougère a des ailes

Des ailes velours-de-papillon
Aussi douces qu’elles sont belles
Aussi soyeuses qu’un cocon

Sous les ailes de la fougère
De petits yeux attendent d’éclore
De s’envoler après l’aurore
Féconder les velours de terreau

La fougère aimerait s’envoler
Quitter son nid douillet et
Apprendre le secret des airs
Elle qui connaît par cœur
Celui des profondeurs

Son cœur est aussi plein qu’une lune
La lune c’est sa sœur son amie des grands soirs
Elle chante en duo des chansons tristes
Mais aussi d’espoir
Des mots doux en forme de poème

La fougère a deux ailes
Deux douceurs à aimer
Deux bras prolongés
Pour caresser des têtes d’amour
Une feuille-éventail à câlin
Une autre feuille-regard de satin

Ses ailes-crosses sont des invitations :
La fougère incite
La fougère invite
Elle prie de bien vouloir
La suivre dans son histoire mystérieuse
D’écouter ce qu’elle a envie de dire

Une mélopée retentit dans les bois
Un korrigan s’assoit incline sa tête
Un ru discret s’exprime dans le noir
Une pluie trop douce anime le fourré

C’est une légende trop belle
Personne d’autre que les habitants de la forêt
Ne peuvent l’entendre
Ainsi que ceux qui ont un cœur de poète
Avec deux ailes aussi douces et soyeuses
Que celles de la fougère
La fougère
Qui voulait devenir
Papillon.

Carole Radureau (31/05/2016)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La forêt

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

almanito 31/05/2016 12:56

Elle est belle ta fougère, espèce ornementale? C'est fou les variétés de cette plante. Je trouve qu'elle a un mystère qui se prête bien à la poésie et tu en tires le meilleur ici encore.

caroleone 31/05/2016 13:56

Non, c'est une fougère sauvage. La photo est prise dans la forêt d'Huelgoat, ma forêt fétiche. J'ai vu je ne sais combien de sortes différentes de fougères, et ce dans un espace assez réduit mais il faut dire que c'est un endroit propice, l'humidité y est constante et les fougères arrivent à pousser sur les branches des arbres avec la mousse. Tiens, bientôt chez nous, ça va faire pareil car bonjour l'humidité depuis quelques jours, pluie non stop. Ce matin, j'ai vidé le trop-plein de la piscine avec un arrosoir car je ne sais pas me servir de la pompe. J'étais bien trempée et c'est bizarre car j'ai trouvé que l'eau était bonne malgré la grande quantité. Je vais avoir un de ces boulots de nettoyage avec les kilos de roses fanées à ramasser et tailler, quand ça va se calmer.....tout ce gâchis de roses. Alors que je dois faire une collecte de pétales à faire sécher en vue d'un mariage......