Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne

Publié le 21 Mai 2016

Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne

Charmant petit village du Rhône situé à km de Tarare et à km de Lyon dans le Beaujolais vert

Une rivière le traverse : le Soanan

Le Col de la Croix Paquet est le point culminant du village à 598 mètres d’altitude.

Les villageois (environ 800), les clémentois sont aussi appelés les cochons selon une ancienne tradition. Dans le coin, les villages portent des surnoms d’animaux comme par exemple les écureuils à Valsonne.

En 2009, une manifestation sur le thème du cochon a été organisée par le comité des fêtes et ce fut un grand succès avec des attractions autour de ce thème.

Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne
Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne
Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne

Dans le village on ne peut pas manquer l’église qui est un bâtiment imposant situé à flanc de coteau où pousse la vigne juste au-dessus.

Cette église a été reconstruite vers 1887 sur l’emplacement d’une ancienne église dont il ne reste que des dalles, un bénitier datant de 1610 qui se trouve au fond de l’église, des plaques de marbre et des statues.

Le village comptait au début du XIXe siècle de nombreux artisans, 3 usines de tissage, une carrière de pierre bleue, une mine de sulfate de baryte qui sera exploité jusqu’à la seconde guerre mondiale. On en tirait 2000 tonnes de baryte et d’eau oxygénée par an.

Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur ValsonneCarte postale du Beaujolais vert : St Clément sur ValsonneCarte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne
Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur ValsonneCarte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne

L’arrivée de l’électricité permettra le développement d’artisans tisseurs à domicile et après la guerre on comptait 300 métiers à tisser sur la commune. Les tissages étaient en particulier commandés par des sociétés de Tarare. Les derniers tisseurs à domicile disparaissent dans la fin des années 70 et la dernière usine de tissage en 2004.

Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne

La couleur des pierres utilisées dans la région pour la construction des églises et certaines maisons m’a fortement interpellée. Je suis allée les regarder de plus près, car on dirait qu’un enduit d’ocre a été ajouté sur elles mais non. Ce sont des pierres très particulières et ce en cherchant un peu sur le net, j’ai trouvé ces quelques infos et toute une histoire de la région y compris du Lyonnais également.

Les pierres dorées

Des carrières, les carrières d’Oncin ou de Glay

Cet ancien site d’extraction de pierre de taille est situé sur la commune de St Germain sur l’Arbresle dans le Rhône. Ce site à la lisière entre le Beaujolais et les Monts du Lyonnais dans la vallée d’Azergues possédait des galeries desquelles ont extrayait une pierre couleur jaunâtre (ocre) teintée par des oxydes de fer et qui furent utilisées dans la région de Lyon et les départements limitrophes.

Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne

carrières de Glay/Oncin

Par Julien Bertrand — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12131477

Carte postale du Beaujolais vert : St Clément sur Valsonne

Faille géologique des Pierres folles

Par GdeLaB — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=28020441

*****

Les villages de pierres jaunes ont ainsi donné nom à un terroir, Le pays des Pierres dorées.

(Je précise qu'apparemment St Clément ne fait pas partie du pays des Pierres dorées.)

Les pierres dorées sont des calcaires à entroques qui datent de l’aalénien.

Les entroques sont des débris de crinoïdes, une classe d’animaux marins qui ressemblaient à des plantes. Les entroques présentent des facettes qui réfléchissent la lumière.

Toutes les carrières sont à présent abandonnées mais autrefois chaque village du pays des Pierres dorées dans le Beaujolais, le Lyonnais et jusque en Suisse possédait ses carrières de pierres jaunes.

A St Jean des Vignes, un espace nommé Les pierres folles propose une rétrospective de l’histoire du Beaujolais à travers sa géologie, les fossiles, le sol, les ressources naturelles du pays.

On peut y voir une faille géologique qui est à proximité.

sources : site de la mairie de St Clément sur Valsonne, wikipédia

Un endroit sympa et accueillant à conseiller.

Un endroit sympa et accueillant à conseiller.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Balade en France

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Beau reportage agrémenté de jolies photos comme tu sais faire. Ces pierres bleues donnent beaucoup de charme à ce village typique de la région, par contre, je préfèrerais m'appeler écureuil que cochon, tu vois ;)
C
Ben, je crois que cela n'a pas l'air de gêner les habitants d'après ce que j'ai lu !!<br /> J'ai trouvé ses villages vraiment originaux et la région m'a bien plu.