Espèce menacée : Le tigre de Chine méridionale

Publié le 8 Mai 2016

Espèce menacée : Le tigre de Chine méridionale

Nom latin : panthera tigris amoyensis

L’une des sous-espèces de tigre

Statut UICN : en danger critique d’extinction depuis 1996

Inscrit sur l’annexe I de la CITES qui interdit le commerce international.

La chasse au tigre est interdite depuis 1977.

Répartition

Sud de la Chine dans les provinces de Fujian, Guangdog, Hunan, Jinagxi.

Il est probablement éteint à l’état sauvage.

Cette sous-espèce est considérée depuis les années 80 comme un vestige de l’ancêtre commun à tous les tigres qui vivait dans les environs de la zone d’origine du tigre de Chine.

C’est la plus petite des sous-espèces de tigres du continent asiatique mais il est plus grand que les espèces des îles de la Sonde (Tigre de Sumatra).

Les mâles mesurent de 230 à 265 cm, les femelles de 220 à 240 cm

Les mâles pèsent de 130 à 175 kg, les femelles de 110 à 115 kg.

Nourriture

Espèce exclusivement carnivore : sangliers, cerfs, cochons, muntjacs, langurs.

Il aime aussi les petites proies : porcs-épics, lièvres, paons.

Il s’approche au plus près de la proie par le côté ou derrière et l’attrape à la gorge pour la tuer.

Les menaces

Il y avait environ 4000 individus sauvages au début des années 50. Il devient victime des campagnes massives « anti peste » du gouvernement promulguées par le grand bond en avant de Mao Zedong.

La déforestation s’ajoute aux problèmes rencontrés par l’espèce en réduisant le nombre de proies disponibles.

En 1982 il ne restait que 150 à 200 tigres sauvages.

En 1987, il n’y en avait plus que 30 ou 40.

Un plan de réintroduction est prévu en Chine méridionale de tigres nés en captivité dans de grands enclos du sud de la Chine par une ONG « Save China’s tigers ». L’objectif est de constituer au moins 3 populations chacune constituée de 15 à 20 tigres vivant sur un territoire naturel de 1000 km2.

Espèce menacée : Le tigre de Chine méridionale

CC BY-SA 1.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=437821

Dans les zoos

En 1986, 17 zoos chinois gardaient 40 tigres de Chine méridionale de pure race, 23 mâles et 14 femelles nés à l’état sauvage.

En 2005, la population captive de tigres de Chine est constituée de 57 individus très fortement consanguins avec une diversité génétique réduite et un faible taux de reproduction.

En 2007, la population captive est de 72 individus dont quelques-uns hors de Chine. Ils ne semblent pas de race pure.

La Chine a créé un studbook pour consigner tous les tigres captifs.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Espèces menacées, #Les félins, #Les animaux de caro

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Pas le temps de regarder le documentaire, je ferai ça plus tard. En attendant, triste constatation, quelques soient les animaux, l'homme d'un bout de la terre à l'autre détruit tout sur son passage. Je suis arrivée à un point d'écoeurement sans retour vis à vis de l'espèce humaine. Ils sont magnifiques, ces tigres, c'est certainement l'une des multiples raisons de sa disparition.
C
Quand on constate le niveau d'abrutissage de certains humains (je crois bien la plus grande partie) on a tout lieu de s'inquiéter pour la préservation de la nature et des valeurs tout simplement.