Attente

Publié le 29 Avril 2016

Un lapin blanc qui surgirait sa montre remontée
A l’envers du temps
Un canari rose juché sur une chouette d’Athéna
Sifflant la célèbre chanson à l’eau du même métal
Un iris avec en son bec un ibis tout maculé de barbapapa
Une petite huître boiteuse à la recherche de sa perle noire
Une rose en carton à découper selon les pointillés
Puis un jardin si vert que la vue s’en émeut
Avec une oasis et des palmiers en plumes de quetzal
Et de l’eau fraîche couleur menthe à l’eau
Un ballon sauteur comme une puce
Spécialiste en saut de murs
Un keffieh couleur d’arc en ciel pour défier le cours du temps
Une petite souris qui a perdu ses dents
Un gros chat noir ami des souris
Et des lits moelleux
Une montgolfière pour lever les yeux au ciel
Y voir un dessin avec un soleil qui rit, une eau bleue et une fleur rouge sang
Une balle rebondissant et saisissant au passage
Ma main
Je lui laisserais, tiens !
Si je pouvais accrocher mes rêves à un objet mouvant
Les faire s’évader
Les faire s’accoupler
Les faire reproduire mes pensées
Les nourrir au lait de liberté
Couleur de coquelicot et saveur de miel des garrigues.

Carole Radureau (29/04/2016)

Attente

Goodmorning from the Aida Refugee Camp, Bethlehem, Palestine.
Street Art by Seth La
nd!

Via artists for palestine sur fb

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #Palestine libre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Il est beau ton poème, plein de couleurs et de rêves comme le tee-shirt-nuages du dessin de Seth, et il est aussi bouleversant, parce que la réalité est loin de ce qu'elle devrait être pour la petite fille qui se tient à côté du graff.
C
C'est de l'instantané, quand les images parlent avec des mots.<br /> J'aime bien quand ça m'arrive.<br /> Oui, cette fillette semble guetter quelque chose, quelqu'un ou bien un événement. J'aimerais qu'il soit aussi gai et coloré que le poème.