Un leader environnemental assassiné dans le Peten (Guatemala)

Publié le 19 Mars 2016

Walter Manfredo Méndez Barrios, était le Président et le Représentant Légal de Coopérativa La Lucha, de la municipalité Las Cruces, dans le département de Petén.
L'environnementaliste avait déjà reçu des menaces de mort dès l'année passée, donc il existait déjà une plainte posée au Ministère public.
Selon des sources voisines, le motif de sa mort pointe principalement un problème de terres. En tant que président de la coopérative “La Lucha” il s'opposait à la vente des parcelles de quelques associés de la coopérative qui étaient dans un processus de légalisation pour les communautaires. Quelques associés voulaient vendre leurs terres, et étaient ennuyés avec la posture de l'environnementaliste. Usuellement les principaux intéressés pour acheter ces zones sont des groupes liés au trafic de stupéfiants. Depuis, ils ont commencé les menaces.
Ils ont assassiné Walter Barrios le mercredi matin dans sa communauté, quand il se dirigeait vers sa parcelle. Il est mort quand il était emmené à l'hôpital de San Benito à cause de plusieurs impacts de balle.

Des organisations comme Défensores de la Naturales à travers un communiqué ont demandé que ne reste pas impuni cet assassinat.

Au début de ce mois, la défenseure de l'environnement, Berta Cáceres a été assassinée au Honduras, un assassina qui a causé une consternation internationale.

traduction carolita d'un article de Pueblos en camino du 17 mars 2016,.


L'organisation Défensores de la Naturales a délivré le communiqué suivant : (en espagnol)

lien ci-dessous :

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Guatemala, #indigènes et indiens, #Répression

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article