Festival Pico Y Pala 2 avril : Ni la terre ni les femmes ne sont des territoires à conquérir !

Publié le 27 Mars 2016

Festival Pico Y Pala 2 avril : Ni la terre ni les femmes ne sont des territoires à conquérir !

SAMEDI 2 AVRIL

Ni la terre ni les femmes ne sont des territoires à conquérir !

Maison des Femmes de Montreuil

28 rue de l’église, MONTREUIL, M°9 Mairie de Montreuil

10h30 // Clandestinas (Clandestines)

Andrea Aguilar, Ezequiel Altamirano / Argentine / 2013 / 31′

Le droit à l’avortement a fait partie des combats menés par Thérèse Clerc et les militantes qui ont fondé la Maison des Femmes de Montreuil. Ce droit, les femmes argentines, ne l’ont toujours pas. Le documentaire « Clandestinas » proclame la dépénalisation de l’avortement et le droit des femmes à disposer de leurs corps.

+ petit-déjeuner et discussion autour d’un maté avec des militantes féministes

Le Sans Plomb

9, rue Ernest Renan, IVRY, M°7 Mairie d’Ivry, RER C Ivry/Seine

12h // Atelier MIXTE CUISINE ! avec les Tabliers Volants

14h // La Batalla de las Cacerolas (La bataille des casseroles)

Carolina Corral y Itandehuy Castañeda / Mexique / 2015 / 10′

Ce court-métrage raconte l’histoire d’une bataille livrée par des grands-mères en résistance, des femmes tepoztecas luttant contre les méga-projets qui ont constamment menacé leurs communautés.

Las damas azules (Les femmes bleues)

Bérengère Sarrazin / Espagne-Pérou / 2015 / 63′

Le film montre la résistance des femmes organisées contre le projet Conga, une mine à ciel ouvert d’or et de cuivre située à Cajamarca, au Pérou, qui appartient à la compagnie Newmont Company. Le projet, soutenu par le gouvernement, a été stoppé par les mobilisations qui ont émergé en 2012, avec la figure de Máxima Acuña de Chaupe, aujourd’hui menacée par l’accusation d’ « usurpation de terre » de la part de la compagnie propriétaire de la mine Yanacocha.

+ Discussion

16h30 // Organizadas, Mujeres tejiendo la historia(Organisées, des femmes qui tissent l’histoire)

Ana Bueno et Carlota Muñoz / Guatemala / 2012 / 44′

C’est l’histoire de quelques femmes qui se sont organisées pour rendre digne les revendications historiques de leurs ancêtres et continuer à casser les chaînes patriarcales. Ce sont des femmes qui prennent le risque, au Guatemala , de transformer leurs réalités par une lutte consciente et pleine de force. Avec un regard mis à la dualité et à la proposition des peuples originaires, elles initient un chemin de résurgence communautaire depuis leurs propres tissus sociaux. Ce film c’est seulement une fenêtre ouverte sur l’histoire de ces femmes qui luttent, combatives et rêveuses, et qui ne s’arrêteront pas malgré la féroce bataille, pour leur droit à ne pas vouloir se rendre.

17h30 // Mujeres Creando : material audiovisual

Bolivie / 2013 / 13′

« Mujeres creando » est un collectif anarcho-féministe bolivien qui privilégie l’action directe et la création artistique comme moyens de revendication. A travers la réalisation de films, d’interventions urbaines, d’élaboration d’une pensée politique critique, d’aide aux femmes en situation précaire.

+ Discussion

20 h00 // Repas avec les Tabliers volants

21h 30 // CONCERT

avec Aquelarre (cumbia féministe),

Los Gringos (Ska-rock franco-mexicain)

+ DJ Ziman

Rédigé par caroleone

Publié dans #Arts et culture, #Droits des femmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article