Mésanges à longue queue et mésanges huppées

Publié le 15 Février 2016

Je crois que c'est mon quart d'heure de liesse......juste sous mon nez, là, les petites merveilles.

Mon appareil photo n'a pas trop yoyoté, et pourtant, il fallait être rapide. Le zoom réglé à la main, ça met les nerfs mais ouf, j'ai des photos que je n'aurais jamais espérées.

En cliquant sur les photos, vous pouvez les faire défiler en diaporama et les voir plus grandes.

sur cette photo on voit en même temps les 1ers bourgeons.

sur cette photo on voit en même temps les 1ers bourgeons.

on dirait que c'est ce qui attire les mignonnettes..

on dirait que c'est ce qui attire les mignonnettes..

Mésanges à longue queue et mésanges huppées
dans le pin noir

dans le pin noir

Mésanges à longue queue et mésanges huppées
dans le rosier Ghislaine de Féligonde

dans le rosier Ghislaine de Féligonde

Mésanges à longue queue et mésanges huppées
Mésanges à longue queue et mésanges huppées
mésange huppée

mésange huppée

Mésanges à longue queue et mésanges huppées
Mésanges à longue queue et mésanges huppées
Mésanges à longue queue et mésanges huppées
Mésanges à longue queue et mésanges huppées
Mésanges à longue queue et mésanges huppées
Mésanges à longue queue et mésanges huppées

Rédigé par caroleone

Publié dans #Les animaux de caro, #Les oiseaux

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Oui, nous avons des nonnettes mais elles sont moins nombreuses.
C
Je ne crois pas en avoir ici, pourtant je sais qu'il y en a dans le secteur. J'aperçois de temps en temps un tout petit oiseau, encore plus petit que les mésanges bleues et à longue queue mais je ne sais pas si c'est une nonnette. Il paraît qu'elles vivent surtout dans les buissons et l'oiseau que je vois est dans les arbres.
M
Bravo Caro, tu les as bien croquées ! Ce sont les deux espèces qui nous manquent dans la famille "mésanges". Et tiens bon pour les traitements, c'est comme ça qu'on a toujours des papillons, des abeilles et .... des pucerons pour les oiseaux ! Après, on peut toujours utiliser des bombes insecticides ponctuellement pour les moustiques et les guêpes, faut pas exagérer quand même !
Bises
C
Ah oui, je suis contente de moi, elles ont mis du soleil dans ma vie ces p'tites innocentes, j'ai sans cesse leur bouille ronde en tête et leur passage éclair est comme un bonjour bref, un porte-bonheur. L'année dernière comme j'ai réussi à convaincre JM de ne pas traiter (il a du faire un traitement au printemps il me semble) à un moment sous le tilleul, c'était un bain de sucre, ça collait de partout avec le miellat. Et puis, c'est passé, les végétaux doivent retrouver les forces nécessaires pour lutter seuls contre les parasites, je pense que les traitements répétés les fragilisent à ce niveau et brisent leur barrière naturelle un peu comme le font sur les humains les antibiotiques. Ça me parait évidemment à moi mais faire comprendre ça à mon mari c'est une autre paire de manche. Aussi, je vais me servir des mignonnettes comme complices pour paraphraser ma théorie. Je te dirais si ça marche !!
En tout cas l'année dernière il m'a semblé également avoir plus d'insectes pollinisateurs.
Bonne soirée. (est-ce que vous avez des mésanges nonnettes chez vous ?)
A
Ha je partage ton émotion! Et tu n'as pas tremblé, on les voit vraiment bien, bravo. Qu'est ce qu'elles sont jolies! C'est rares de voir autant de huppées et de longues-queues, s'il existe alors le paradis est dans ton jardin. Il doit y avoir plein de petites bestioles à grignoter autour des bourgeons j'imagine, et les petits ventres sont bien ronds, on voit que la maison est bonne!
C
Mon fils en vend à ses clients, on connaît l'efficacité sous serre mais dans la nature, je ne sais pas ce que cela peut faire si tout le monde se met à en acheter. Si les oiseaux sont là, les pucerons vont périr ,fatche. C'est vrai qu'avec un jardin très rempli de végétaux on attire plus de bestioles piqueuses c'est logique et quand elles sont là, sur une centaine de rosiers, ça se voit bien !!
A
Contre les pucerons, tu pourrais aussi mettre des larves de coccinelles, elles sont redoutables et évitent les pesticides. Evidemment dans ce cas, tu ne peux plus mettre du tout de pesticides.
C
Je suis vraiment contente, il faut saisir la balle au bond quand on les voit car elles ne viennent pas souvent et font un passage éclair. J'ai regardé un peu les mœurs des longues queue, elles mangent des insectes, c'est pour cela que je les vois moins souvent sur les mangeoires. Là en l’occurrence avec l'arrivée précoce des bourgeons, il y a déjà des pucerons, on voit bien sur les photos qu'elles mangent au niveau des bourgeons. Je travaille mon mari au corps (enfin, façon de parler) pour qu'il ne traite plus du tout, l'année dernière il a fait moins de traitements. On a été pas mal envahis de pucerons, mais regarde : qu'est-ce qui nous dit que la présence de tous ces oiseaux n'est pas due aussi à cela ? Il faut que j'utilise cet argument-choc. D'autant que je veux contrôler aussi en reportage photo les insectes pollinisateurs dans mes roses. La vie suit son cours malgré les bouleversements climatiques et si l'homme arrête de faire le con, on pourra retrouver une vraie nature naturelle. C'est mon plus grand souhait et pour se faire, je devrais partir vivre en autarcie mais je suis trop sentimentale.