Chansons reprises : La balade de Joe Hill

Publié le 14 Février 2016

Chansons reprises : La balade de Joe Hill

Joe Hill était un poète, syndicaliste de classe, internationaliste et féministe.Engagé dans le syndicat américain IWW en pleine révolution industrielle, ses poèmes et chansons étaient dédiés au service de la lutte des classes.

Il sera chanté par Pete Seeger, Joan Baez, the Dubliners et d'autres.

Il a été éxécuté en 1915 tout comme l'on été par la suite Sacco et Vanzetti, pour une histoire de droit commun qui n'a jamais été prouvée. Tout simplement parce que la parole qu'il portait dérangeaient les tenants du pouvoir.

Avec ce lien vous saurez tout sur Joe Hill : ICI

La nuit dernière, Joe Hill m’a visité en rêve
Aussi vivant que vous et moi.
Moi : » Mais Joe, tu es mort il y a dix ans »
Lui : » Je ne suis jamais mort »
Lui : » Je ne suis jamais mort « A Salt Lake, Joe, j’lui ai dit
Lui debout à côté de mon lit
Ils t’ont collé une accusation de meurtre
Lui : Oui, mais j’suis pas mort
Oui, mais j’suis pas mortMoi : »Les patrons du cuivre t’ont tué, Joe, Ils t’ont fusillé »
Lui : « Il faut plus que des flingues pour tuer un homme
Je ne suis pas mort «
Se tenant là, plein de vie
Un sourire dans les yeux
Joe dit : « Ce qu’ils ont oublié de tuer
A continué à s’organiser »

Joe n’est pas mort, m’a-t-t-il dit
Joe n’est jamais mort
Là où des travailleurs sont en grève
Joe Hill est avec eux
Joe Hill est avec eux

De San Diego jusqu’au Maine
Dans chaque mine et chaque usine
Là où des travailleurs défendent leurs droits
Tu trouveras Joe Hill, dit-il
Tu trouveras Joe Hill, dit-il

La nuit dernière, Joe Hill m’a visité en rêve
Aussi vivant que vous et moi.
Moi : » Mais Joe, tu es mort il y a dix ans »
Lui : » Je ne suis jamais mort «

Texte Alfred Hayes, Musique Earl Robinson, 1938

Rédigé par caroleone

Publié dans #chansons reprises

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Dire que je la savais par coeur, c'est toute ma jeunesse ma p'tite dame! Les paroles reviennent quand même en les entendant. Mes préférences vont à Robeson, Baez et Seeger, j'aime un peu moins les Dubliners et pas du tout Luke Kelly. J'ai des goûts assez classiques;)
Merci Caro, pour ce bon moment!
C
Ta jeunesse musicale me semble plus sympa que la nôtre......je détestais la radio et les variétés qui nous soûlaient à longueur de journée de johnny, cloclo, sheila etc......j'ai même eu un sacré rejet de la chanson française alors que je suis contente de découvrir à présent la chanson française non crétinisante. Oui, tu es classique du coup, mais tu vois sur cette chanson, je trouve que chacun y a vraiment mis sa touche perso, son folklore et j'aime bien.