Au jardin (revoilà le hérisson, la charbonnière et la Chouchou)

Publié le 7 Décembre 2015

Au jardin (revoilà le hérisson, la charbonnière et la Chouchou)

Aujourd'hui il fait très beau et doux, le soleil brille.

On se croirait au printemps....nous sommes le 7 décembre. Bah, c'est la COP21 qui joue des siennes, comme pour nous signifier, à tous ses penseurs que le réchauffement climatique, ce n'est peut-être pas un leurre et que des victimes il y en aura, forcément.

En revenant de ma boîte à lettre ce midi, j'ai failli trébucher sur le hérisson.

Un petit, ou du moins, un qui n'a pas grandi. Je crois que c'es le même qui était sorti ce printemps en plein cagnard et que nous avions mis à l'abri avec ma fille.

Un hérisson déboussolé comme les gens.

Cette après-midi je le vois arriver sur la terrasse assez chancelant. Je suis allée lui donner des croquettes . Il s'est jeté sur les croquettes qui croustillent sous ses dents et il mange encore à l'heure où j'écris.

La Chouchou toute surprise de me voir m'occuper d'un autre que les chats est venue le voir, elle craint la concurrence. Oh, pas pour les croquettes, mais pour l'humaine. Déjà qu'elle est obligée de la prêter à ses deux compères-chattes !!

Bon, qu'elle se rassure, je ne prendrais pas le hérisson sur mes genoux comme je le fais avec les chats.

Bien que.....il n'a pas peur de moi.

Mon mari a vu où il a sa planque, dans un tas de feuilles mortes qui est resté stocké......il faut toujours avoir un peu de désordre ainsi dans son jardin, c'est utile à la petite faune.

Je me disais qu'avant, quand je mettais des croquettes dehors pour mes chats, les hérissons étaient bien plus gros, parfois j'en trouvais deux dans la gamelle !!

Côté oiseaux, je n'ai toujours pas réussi à prendre en photo les huppettes. Elles et les autres mésanges sont comme des petites puces qui sautillent partout, il faut être rapide pour les flasher mais en travaillant en manuel, dur, dur.

Les pinsons des arbres semblent être de retour, j'aime bien les pinsons, leur chant au printemps est comme une petite musique de réveil des sens et de la vie.

Aujourd'hui j'ai pu photographier une charbonnière.....ce sont mes préférées.

Elles ont sous leur bidon une rayure noire comme une fermeture éclair.

C'est pour fermer leur petit porte-monnaie de vie.

Voilà, c'est tout.

Au jardin (revoilà le hérisson, la charbonnière et la Chouchou)
Au jardin (revoilà le hérisson, la charbonnière et la Chouchou)
Au jardin (revoilà le hérisson, la charbonnière et la Chouchou)
Au jardin (revoilà le hérisson, la charbonnière et la Chouchou)
Au jardin (revoilà le hérisson, la charbonnière et la Chouchou)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Les animaux de caro, #Les oiseaux, #Les félins

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

almanito 07/12/2015 16:21

Sois pas jalouse, Chouchou, Caro a le coeur assez grand pour accueillir tous les hérissons de la terre et les petits oiseaux sans te priver d'un brin d'amour!
Charmant ce petit billet dans ton jardin:)

caroleone 07/12/2015 16:30

J'ai suivi le hérisson une fois qu'il a fini de manger, en effet il dort bien où l'on pensait. Aussi je lui ai mis les croquettes à côté en libre-service mais le gato negro ou d'autres bestioles vont y aller à mon avis. Y'a du monde au portillon chez nous. Mais je suis rassurée, c'est une petite bête qui n'a pas fait le plein pour l'hiver, cela est de plus en plus fréquent, à mon avis, c'est à cause du temps qui est détraqué, ça perturbe leur horloge interne. C'est trop soudain.