Torturés, dévastés, des réfugiés trouvent une aide au Centre Primo-Levi

Publié le 10 Novembre 2015

Depuis 20 ans, à Paris, le Centre Primo-Levi soigne gratuitement les victimes de tortures. Au chevet de leur corps comme de leur esprit, ses membres s'occupent aussi de l'accompagnement juridique et social. Car, à l'insécurité vécue dans le pays d'origine, succède celle de l'arrivée dans une France peu accueillante.

"Je m'occupe d'un petit garçon tchétchène depuis un peu plus d'un an. Il est en France depuis deux ans et demi, il a déménagé seize fois. Dans ces conditions, nous pouvons tout juste apporter un soutien psychologique, il n'est pas question de soins", regrette Armando Cote, psychologue et responsable de l'espace enfantsadolescents du Centre Primo-Levi. Depuis 20 ans, cette structure associative soigne gratuitement des victimes de tortures et de violences politiques.

la suite sur l'huma :

Rédigé par caroleone

Publié dans #Droits de l'homme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article