Petit korrigan*

Publié le 31 Octobre 2015

Dans la sombre forêt
Aux pas lourds et bruissant
Dans le ménage de la vierge
Suivant le cours du torrent
Dans la verdure
Dans la froidure
Habillé d’une atmosphère
Toute imprégnée de mystère
Va le petit korrigan.

Il est le génie des bois
Sa facétie n’a aucune limite
Il est toujours aux abois
Pour chiper dans les poches
Les calepins
Faire bruire si fort le sang des chênes
Que l’on croirait les revenants
Revenus.

Il est le maître d’un lieu unique
Autour de lui
Se célèbrent les mythologies
Les légendes ont une part très belle
Dans l’imaginaire
Et dans la vie
Les contes lui sourient.

Est-il ou n’est-il pas
Le petit korrigan ?
Là est la question
A laquelle je ne répondrais car pour moi
La poésie est une bonne âme
Qui doucement navigue
Sur les images –clés de la magie
Et du mystère des hommes.

Carole Radureau (29/10/2015)

Petit korrigan*

Copper-Epidote-Quartz-3d63a » par Rob Lavinsky, iRocks.com – CC-BY-SA-3.0. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Petit korrigan*

Perle de cuivre

Petit korrigan*

Perle d’épidote

Espèce minérale du groupe des silicates avec des traces de magnésium et de manganèse.

Petit korrigan*

Perle de quartz

Déjà présentée dans le poème L’oiseau de la liberté a du plomb dans l’aile

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hobo-Lullaby 31/10/2015 21:36

Je ne crois pas que les lutins soient maléfiques, ils sont juste timides et cachent leur bienveillance à l'ombre des fougère

caroleone 02/11/2015 13:57

Oui, ton petit korrigan à toi est ainsi parce que c'est ton compagnon. Et ils disent qu'il y en a 2 sortes, des gentils et des méchants. Des facétieux certainement aussi parce que c'est drôle de penser que parfois les hommes peuvent trébucher sur une innocente facétie dans la forêt du Huelgoat et que se brisent en mille morceaux les habits de leur conformisme.

Bisous

caro

almanito 31/10/2015 11:52

Craquant, j'adore ce petit korrigan et ton poème. Surtout ne réponds pas, non, sinon il va s'enfuir !

caroleone 31/10/2015 12:16

Avec sa bouille expressive, il ne pouvait pas mieux tomber que dans un poème provenant des profondeurs de la forêt d'Huelgoat.