Communiqué de soutien à Xochicuautla en lutte contre la construction d'un mégaprojet d'autoroute

Publié le 3 Octobre 2015

 
 

communiqué collectif de soutien:
Solidarité contre l’expropriation des terres de Xochicuautla !

Par le CSPCL, article original ici

-------------------------------------------------------------

En réaction à l’émission par le gouvernement d’Enrique Peña Nieto d’un décrêt d’expropriation de plusieurs dizaines d’hectares de terres afin de permettre la construction d’une autoroute privée devant relier les banlieues riches de l’ouest de Mexico à l’aéroport de Toluca, à une trentaine de kilomètres de lá, la communauté indigène ñatho de Xochicuautla, située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de la capitale, décidait le 30 août dernier d’émettre un "contre-décrêt de réappropriation des terres" afin d’officialiser son refus de la spoliation gouvernementale. (lire Xochicuautla en résistance et Soutien de l’EZLN et du CNI à Xochicuautla: et voir la vidéo : Xochicuautla huit ans de résistance:).

Plus bas, la lettre de soutien envoyée dernièrement par le CSPCL, des habitant.e.s de la ZAD et différents collectifs et syndicats de France et d’Europe proches de la "Sexta", en soutien à cette initiative et à la
résistance contre ce projet d’autoroute.

(note: Xochicuautla remercie chaleureusement tous les signataires pour leur soutien, la version espagnole de cette lettre a été publiéesur leur site, ici)

---------------------------------------------------

 


Hola, compañeras et compañeros de Xochicuautla

Depuis l’Europe, en tant que personnes et collectifs solidaires, nous souhaitons exprimer tout notre soutien à votre initiative de “contre-décret de réappropriation”, et à la digne lutte que vous menez en tant que communauté depuis déjà plus de huit ans contre le projet d’autoroute Naucalpan-Toluca.

En Europe aussi, les gouvernements nous imposent jour après jour des chantiers d’infrastructure disproportioonnés, des autoroutes, des aéroports, des lignes de train à grande vitesse, des centrales nucléaires,
des mines d’or et de charbon, le fracking, et bien d’autres chantiers de remodèlement du capital qui ne font qu’enterrer le bien-être des gens sous l’intérêt de l’argent et du pouvoir. Dans certains endroits, comme par
exemple Notre-dame des Landes dans l’ouest de la France, contre un projet d’aéroport, ou bien dans le Val de Susa en Italie, contre la construction d’un tunnel gigantesque et d’une nouvelle ligne de train à grande vitesse,
les gens s’organisent elles et eux aussi pour lutter, pour résister et pour récupérer les terres. Mais, souvent, l’apathie, la désinformation et la destruction antérieure de tout sentiment de communauté font que ces
chantiers mortifères s’imposent, détruisant chaque fois un peu plus l’autonomie et les formes de vie propres aux gens et aux différents villages et peuples.

C’est la raison pour laquelle nous admirons votre résistance : parce que votre vision est lucide, et pour l’amour que vous portez à votre communauté et à ses forêts, tout autant qu’à cet environnement que nous avons en commun et que le capitalisme détruit chaque jour un peu plus afin de permettre la réalisation des caprices et de la surconsommation des clases sociales les plus riches et individualistes du monde.

Compas : bien que nous vivions loin de vous, nous sommes nombreuses et nombreux, celles et ceux qui sommes convaincu.e.s que ce n’est pas le gouvernement, mais bien vous qui détenez la raison et l’espoir d’un futur meilleur pour nous tous. Pour cette raison, votre “contre-décrêt de réappropriation” est totalement légitime.

Nous manifestons également notre profonde préoccupation et notre inquietude quant aux menaces récentes contre le compañero José Luis Fernández, figure connue de la résistance menée par la communauté indigène ñatho de San Francisco Xochicuautla.

Depuis nos terrains de lutte, nous aclamons votre contre-décrêt de réappropriation, et nous engageons à diffuser votre lutte autour de nous,nous dénonçons le harcèlement à l’oeuvre contre le compañero José Luis Fernández et, plus que tout, nous vous adressons de chaleureuses salutations de lutte !

Vive Xochicuautla et la résistance des communautés du Congrès National Indigène au Mexique !

Mettons à terre leurs mégaprojets inutiles et leurs chantiers mortifères !

Vive le professeur zapatiste Galeano et la résistance de toutes les
communautés zapatistes !

Vive la Sexta et toutes les luttes d’en bas à gauche !

Mort à la mort !



SIGNATURES : Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte
(CSPCL-Paris),
habitant.e.s de la Zone A Défendre de Notre-Dame des Landes
(ouest de la France), 
Union Mexicana Suiza (UMES) de Zürich (Suisse),
Red-Latinoamericana de Zürich (RLZ),
 Adhérent.e.s a la Sexta de Barcelone,
Txiapasekin-Plataforma basque de solidarité avec le Chiapas, 
Kaixo Compas (Euskal Herria), 
Gruppe B.A.S.T.A. (Münster, Allemagne), Asamblée
Ayotzinapa Catalunya, Adhesiva - Espai de Trobada i Acció de Barcelona,
Comitato Chiapas "Maribel" (Bergame, Italie), Alternative libertaire
(France), MutVitz13 (Marseille, Francia), Collectif Solidarité pour le
Mexique (Strasbourg, Francia), collectif "Bon pied bon oeil"
(France-Mexico), Collectif Marseille-Ayotzinapa, Union syndicale
Solidaires et Fédération SUD éducation (France), Collectif
Paris-Ayotzinapa, Collectif Grains de sable (France-Méxique), Associazione
Ya Basta ! Milan, Acción Social Sindical Internacionalista (ASSI - Etat
espagnol), Confederación General del Trabajo (CGT) de l’Etat espagnol,
20ZLN - Italie, Espoir Chiapas - Esperanza Chiapas (France-Mexique), UK
Zapatista Solidarity Network : Dorset Chiapas Solidarity Group, Edinburgh
Chiapas Solidarity Group, Kiptik (Bristol), London Mexico Solidarity
Group, Manchester Zapatista Collective, UK Zapatista Education, Culture
and Communication team, UK Zapatista Translation Service, Zapatista
Solidarity Group – Essex, membres individuels du réseau "UK Zapatista
Solidarity Network", Confédération nationale du Travail (CNT-France) ;
Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan,
France), Corsica Internaziunalista (Corsica), Groupe CafeZ y Casa
Nicaragua (Liège, Belgique), Associació Solidaria Cafè Rebeldía-Infoespai
(Barcelone)

----------------------
NOTE : Les collectifs, organisations ou autres qui voudraient également
soutenir la lutte de Xochicuautla peuvent leur écrire directement (en
espagnol) à : indigenasxochi(arobase)gmail.com

ou consulter leur site : http://frentedepueblosindigenas.org/ et leur
fessebouc: https://www.facebook.com/frentejuvenil.xochicuautla

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #indigènes et indiens, #pilleurs et pollueurs

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article