Adieu, Lény .

Publié le 9 Octobre 2015

Adieu, Lény .

Cela fait bizarre d'apprendre sa mort juste après avoir parlé de lui il y a quelques jours.....

Je remets donc le lien vers l'article dont il parle de son roman, toutes les choses importantes qu'il avait envie de dire, à mon avis doivent s'y trouver en partie.

Reste la mémoire de chacun d'entre vous qui l'avez aimé, suivi, chanté .

Il accompagna vos vies de militants, vos vies tout simplement à sa façon à lui, fier de ses racines et de son héritage avec au cœur la rose et au poing, la rage de vivre et de dénoncer les souffrances des hommes, les injustices.

J’ai vécu Au siècle des réfugiés Une musette au pied de mon lit Avec la peur au ventre Des humiliés Des sans logis Qui tremblent Les oubliés Aux mal-partis Ressemblent

Car nous voulons, car nous voulons La liberté qui nous fait envie Et nous prendrons, et nous prendrons Et nous prendrons pour changer la vie Le poing et la rose, la rose et le poing Le poing et la rose, la rose et le poing

Rédigé par caroleone

Publié dans #Devoir de mémoire, #Chanson non crétinisante

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Encore un compagnon qui nous quitte ...<br /> Et bien sûr, les médias vont le réduire une fois de plus à "Pour une amourette" ou "Ballade à Sylvie"<br /> Dommage pour ceux qui ne connaissaient pas l'homme engagé au grand coeur.<br /> Bises Caro.
C
Bonjour Michèle,<br /> <br /> Je ne connais pas l'amourette, ça ne m'est pas tombé dans les esgourdes et le titre ne m'a pas vraiment branché. Tout comme pour Ferrat, j'ai connu plus en détail et plus tardivement le chanteur engagé avec ses chansons qui nous sont chères et des textes qui parlent, alors, le reste m'est passé à côté. Pour moi tu vois Lény c'est l'affiche rouge, le déserteur, bella ciao surtout. Mais elles figurent déjà sur le blog. Le poing et la rose, c'est bizarre : est-ce que lorsque Ferrat chante la rose au poing, ça a un rapport avec cette chanson ?<br /> Bises Michèle.