A Paris, Tel Aviv sur Seine (malgré elle) met en lumière la situation de Gaza

Publié le 14 Août 2015

A Paris, Tel Aviv sur Seine (malgré elle) met en lumière la situation de Gaza

L'idée de la mairie de Paris de rendre hommage à la ville de Tel Aviv sans se soucier de ce que cette opération a d'immoral dans ce qu'elle semble blanchir les événements qui souillent l'état d'Israël en permanence ainsi que de jeter un rideau sombre sur la situation de la Palestine fut mal préparée d'un point de vue de la communication, de la pensée politique en particulier et de la propagande en second lieu.

A trop vouloir bien faire son larbin, son lèche-botte, à trop vouloir passer les infos en catimini on jette un grand coup de projecteur sur l'action qui voulait, me semble-t-il ne rassembler que des initiés.

Un beau flop pour la mairie de Paris.

Les militants des associations pro-palestiniennes ont réagi avec rapidité devant l'urgence et l'ignominie de l’événement, ont réagi avec savoir-faire et dignité.

En effet, Gaza-plage, juste à côté de cette plage réservée uniquement aux sionistes, ou du moins où les visiteurs étaient triés sur le volet du checkpoint, Gaza- plage la festive a su concilier la convivialité à la protestation pacifique, a su opposer une façon de vivre avec le sectarisme qui sied si bien au sionisme.

Honte à la mairie de Paris qui s'est abaissée à cette démonstration de blanchiment public d'un état criminel, qui a voulu utiliser la désinformation en qualifiant Tel Aviv de ville progressiste mais qui s'est fort heureusement pour la cause palestinienne, foutu une balle dans le pied en mettant malgré elle en avant la réalité qui à présent ne peut être ignorée.

Hier, grâce à Gaza-plage et au travail des associations qui œuvrent tout au long de l'année et l'on sait comme cela est difficile et comme cette cause est ardue à défendre, voire même dangereuse, les malheureuses victimes de cette guerre de colonisation et d'occupation ont été mises à l'honneur , leur mémoire a plané au-dessus de la plage de la reconnaissance.

C'est ainsi que militer doit se conjuguer, avec force propositions, savoir-faire, et créativité.

J'aimerais qu'en toute intelligence les barrières tombent, que les esprits se fertilisent au contact des revendications et des mobilisations, j'aimerais que tout ce que le peuple , quand il est rassemblé pour dénoncer l'injustice soit entendu de ceux qui prêtent souvent une oreille uniquement aux sirènes des médias aux ordres mais, c'est sans compter sur la malveillance des politiques. Leur pouvoir nous atteint et nous contraint bien trop vigoureusement .

images fbimages fb
images fbimages fb

images fb

Rédigé par caroleone

Publié dans #Palestine libre, #Réflexions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
J'avoue que je suis restée interdite devant l'initiative insensée de la maire de Paris. Mais bon ce n'est pas surprenant puisque lors d'un de ses voyages Hollande a fait carrément une déclaration d'amour au premier ministre d'Israël...
La réplique de Gaza-plage a été à la hauteur.
Bisous
C
Ce serait une initiative faite du temps de la droite, bizarrement les socialistes seraient à crier au scandale avec nous.....