Pérou : Sacsayhuaman

Publié le 30 Juillet 2015

Pérou : Sacsayhuaman

114 - Cuzco - Juillet 2009 » par Martin St-Amant (S23678) — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

*****

Forteresse inca située à deux kilomètres de Cusco.

Perchée à 3700 mètres d'altitude, elle a une forme de tête de puma qui était un animal sacré dans la cosmovision inca.

Pérou : Sacsayhuaman

PachacutecIXinca » par Inconnu — cuadro cusqueño. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

C'est l'inca Pachacutec au milieu du XVe siècle qui commence à faire édifier cette forteresse avec des plans de Huallpa Rimachi qui était son architecte. Mais ils ne verront pas la fin de la construction qui sera terminée sous le règne de Tupac Yupanqui ou bien encore de Huayna Capac.

Les chiffres de 20.000 hommes sont avancés sur une période de 50 ans que dure la construction afin d'en venir à bout.

Pérou : Sacsayhuaman

05 Saqsayhuaman (8) » par Original téléversé par Ljuba brank sur Wikipedia slovène — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

****

L'objectif de cette forteresse semble être l'état défensif car elle est construite suite à l'attaque de Cusco en 1438.

Mais il y a certainement une relation mythologique et sacrée.

C'est une construction unique composée de pierres su grandes que l'on se demande encore comme il était possible que les hommes puissent les déplacer.

Elle était composée de trois remparts parallèles longs de 600 mètres, disposés en zigzag et construites de blocs monolithiques dont le plus grand mesure 9 mètres de haut, 5 mètres de large et 4 mètres d'épaisseur pour un poids de 350 tonnes.

***

Sacsahuaman distant view ». Sous licence CC BY-SA 2.5 via Wikimedia Commons.

Pérou : Sacsayhuaman
Pérou : Sacsayhuaman

Sacsahuaman Tiopunco ». Sous licence CC BY 2.5 via Wikimedia Commons.

****

Les blocs étaient assemblés et encastrés les uns comme aux autres comme savent si bien le faire les constructeurs incas avec une méthode qui leur est propre.

Les enceintes mesuraient 360 mètres de long et elles étaient reliées entre elles par des escaliers et des portes en forme de trapèze.

Pérou : Sacsayhuaman

Sacsayhuman-map » par Scarton — Hecho en base a un mapa satelital de google earth y a fuentes como los libros de Waldemar Espinoza y Víctor Angles.. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

***

Il y avait trois tours mais elles furent détruites par les espagnols et il n'en reste que les fondations :

- la tour de Muyumarca qui abritait l'Inca et sa cour pendant les périodes de jeûne.

- la tour Paucamarca avec une fonction religieuse et vouée au culte du soleil. Une légende dit qu'elle était reliée au temple du soleil de Coricancha par un réseau de galeries souterraines.

- La tour de Sallacmarca qui était réservée à la garnison et servait d'abri et de dépôt de la nourriture, des armes et des vêtements.

**

Sacsahuaman masonry1 ». Sous licence CC BY 2.5 via Wikimedia Commons.

Pérou : Sacsayhuaman
Pérou : Sacsayhuaman

83 - Cuzco - Juin 2009 » par Martin St-Amant (S23678) — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

****

Ici, en 1536 se déroula l'un des derniers épisodes de la conquête du Pérou lors du soulèvement de Manco Inca. Les espagnols furent assaillis de toutes parts par les incas et connurent un échec ainsi que la mort de Juan Pizarro le plus jeune des frères Pizarro.

Le 24 juin de chaque année, sur ce lieu, est célébré l'Inti Raymi, la fête du soleil, le jour du solstice d'hiver. Des milliers d'autochtones, Quechuas en particulier mais des touristes également viennent y assister.

source : wikipédia

**

Steps of Stone » par Jae — originally posted to Flickr as Steps of Stone. Sous licence CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons.

Pérou : Sacsayhuaman

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #Sur les traces des incas, #Pérou

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
dommage de la fête de l'Inti soit si chère et que les gens du pays doivent se contenter de regarder depuis les collines éloignées. Mais pour eux, c'est la fête, ils campent, font cuire les pommes de terre dans la terre... Il y a un monde fou à cette fête. Aujourd'hui je suis allée voir l'expo sur l'inca et le conquistador au musée du quai Branly
C
Oui, c'est assez honteux je trouve, le lobby touristique a déposé sa griffe sur la coutume ancestrale et c'est mal.
Elle doit être bien cette expo, je n'y vais plus car toute seule, ce n'est pas amusant.
Bises
caro