Le panda gris acier*

Publié le 3 Juillet 2015

Lourd
Lourd panda
Lourd d’années, de siècles
De millénaires
Couchés dans la pierre.

Où est ta peluche
Ta douce fourrure à câliner ?
Où sont tes yeux
Petits et ronds
Noirs et brillants
Drôles et riants ?

On dirait un pansement
Sur ta tête qui gondole
On dirait simplement
Que la terre ta mère a pansé
Ton chagrin
D’un baiser de pierre léger.

Compagnon de mes jours
Compagnon de mes nuits
Même si, lourd, tu pèses
Même si douce pelisse tu es oublié
Dans un tiroir
J’aime ta présence
Ta physionomie de tendre patience
Ton attente aguerrie
Ta solitude profonde
Rôdée dans les étages minéraux.

Carole Radureau (25/06/2015)

http:///Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Le panda gris acier*

« Manganite-180083 » par Rob Lavinsky,iRocks.com – CC-BY-SA-3.0. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

Le panda gris acier*

Perle de manganite

Déjà présentée dans le poème Léopard des neiges

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Il devrait peser lourd sur la conscience de l'humanité, ce panda, lui et beaucoup de ses frères, cousins, animaux que nous exterminons...
Beaucoup aimé ton poème, Caro et sur l'image, il est cro mignon!
C
L'image a bien failli, une fois n'est pas coutume se retrouver avec un lien html car quand j'ai programmé cet article , elle était bien visible puis ensuite, impossible de la faire apparaître. Et ce matin, j'ai ré-essayé et ça marchait. C'est nul quand ça arrive car tous ses textes sont reliés à des images, ça les rend branlant du coup si elle n'est pas là avec eux. Et puis, ça me contrariait car ce panda de pierre est drôlement attachant je trouve.