Le convoi du bastion Apache arrive à Washington pour exiger le rejet de la loi profanant Oak Flat pour une mine de cuivre

Publié le 20 Juillet 2015

 

On July 19, 2015, in Activités minièresSites sacrés amérindiens, by Chris P


LE CONVOI DU BASTION APACHE ARRIVE A WASHINGTON POUR EXIGER LE REJET DE LA LOI PROFANANT OAK FLAT POUR UNE MINE DE CUIVRE

 

By Brenda Norrell
17 juillet 2015
Traduction Christine Prat
Photos (prises à New York) Michele Susan, merci

 

 

 

Le Convoi du Bastion Apache a rendu visite aux tombes des enfants qui ne sont jamais revenus de l’Ecole Indienne de Carlisle, Pennsylvanie, pour commémorer les enfants Apache Chiricahua qui y étaient retenus comme prisonniers de guerre.
« Nous devons connaître notre histoire, où nous avons été nous guidera vers où nous allons » dit Wendsler Nosie Sr., Apache.
« Le Bastion Apache a rendu visite à nos parents qui n’ont jamais pu revenir. C’était un moment vraiment émotionnel pour nous tous. Les enfants Apache Chiricahua qui étaient ici, n’étaient pas arrivés comme élèves, comme ceux des autres tribus, mais comme Prisonniers de Guerre » dit Nosie après s’être rendu au cimetière de l’Ecole Indienne de Carlisle.

Le Convoi du Bastion Apache est en route pour Washington, D.C., pour demander le rejet de la loi qui profanerait le site de Oak Flat, sacré pour les Apaches, avec une mine de cuivre, législation que le Sénateur John McCain a fait passer en douce dans la loi de Défense.

 

Le Bastion Apache est arrivé à Times Square, à New York, vendredi 17 juillet à midi. Ils seront à Washington les 21 et 22 juillet pour un rassemblement spirituel. A Washington, le membre du Congrès pour l’Arizona Raul Grijalva et d’autres rejoindront le Bastion Apache pour demander le rejet de la loi.
La Nation Apache San Carlos a dit qu’ « ils se sont arrêtés à Denver, où Neil Young a offert le concert de pré-ouverture au Bastion Apache. D’autres prières spirituelles ont été offertes par des membres des Nations Sioux dans le Dakota du Sud, où ils se sont arrêtés au Mémorial de Crazy Horse et à Wounded Knee. Il y a eu des interviews à la radio, la télévision et dans des journaux dans différentes villes. Le convoi a poursuivi sa route à Minneapolis, Minnesota, et à Chicago, ils ont été aimablement salués par ceux qui soutiennent le rejet de l’échange de terrains. »
« Le voyage spirituel de la caravane du Bastion Apache, conduite par Wendsler Nosie Sr., ex-Président Tribal et maintenant membre du Conseil du District de Peridot pour la Tribu Apache San Carlos, s’est d’abord arrêtée dans les communautés Indiennes de Gila River et Salt River pour des prières spirituelles. »

 

« Dans la Nation Navajo, ils ont rencontré des leaders spirituels. Après s’être arrêtés à Dulce, dans la Réserve Apache Jicarilla, au Nouveau-Mexique, les membres du Conseil Tribal ont adopté une Résolution Tribale en soutien à la proposition de loi H.R.2811, introduite par le Représentant pour l’Arizona, Raul Grijalva, pour bloquer l’application de la Section 3003 de la Loi d’Autorisation pour la Défense Nationale, qui a été adoptée en décembre dernier, et autorise que le terrain fédéral d’Oak Flat soit cédé à un géant minier étranger, Resolution Copper-Rio Tinto-BHP pour construire une mine d’un milliard de dollars, en promettant des emplois. »

Voir aussi (en anglai) : http://bsnorrell.blogspot.fr/2015/07/gathering-power-apache-stronghold.html

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #indigènes et indiens, #pilleurs et pollueurs, #Apaches

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article