La rose des sables *

Publié le 12 Juillet 2015

Ma rose,
Tu es couchée, là
Sur le sable chaud
Doux et blond
Tu attends
Patiemment
Que la délivrance vienne
Et que très vite
Entre tes pattes de petites vies
Couinent, se traînent
Jusqu’à ta providentielle source.

Ma rose,
Si la pierre a déguisé de son propos
Vif, taquin et d’ambre rose
Ta physionomie animale
En rien,
Elle n’efface l’opale
De ton anatomie généreuse.

Fleur du désert
Tu puises dans un océan de silice
Ta profonde humanité
Poussant sur l’aridité d’un monde
Perdu
Tu as le caractère d’un caillou roulant
Vers l’oasis en devenir
Et la patience d’un touareg qui infuse
Calme,
Le thé à la menthe des nomades.

Ma rose,
J’aimerai être petite chose
Tendrement tendre ma tête
Sous ta caresse maternelle
M’abriter du soleil contre tes douces
Mamelles
Et m’endormir, petit repu
Dans le giron de ta rose de pierre attitude.

Carole Radureau (07/07/2015)

http:///Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

La rose des sables *

Roses des Sables Tunisie » par Didier Descouens — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

La rose des sables *

Perle de gypse

Le gypse est une espèce minérale composée de sulfate dihydraté de calcium.

***

Sandrose aus Mexiko » par Robin Müller — Photographie personnelle. Sous licence CC BY-SA 3.0 de via Wikimedia Commons.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Belle atmosphère dans ce poème. On sent le thé à la menthe et de loin, on aperçoit le touareg aux gestes lents... J'aime beaucoup cette tendre broderie autour de la rose des sable, curiosité de la nature.
C
Merci de ta visite et de ton intérêt. Je ne sais pas ce que tout ceci crée en vérité mais je prends toujours beaucoup de plaisir à lire dans la pierre.
Bonne journée et bises
caro