L’abécédaire des espèces menacées : E comme escargot de Corse

Publié le 30 Juillet 2015

L’abécédaire des espèces menacées : E comme escargot de Corse

image

Tyrrhenaria ceratina

Famille : hélicidés

En danger critique d’extinction

On le croyait éteint jusqu’à la découverte d’individus en 1994.

Habitat : une étroite bande côtière de 6 hectares environ en retrait de la plage de Ricantu dans le sud-est d’Ajaccio, pas très loin de l’aéroport.

L’habitat est constitué d’une plaine sableuse et inondable colonisée par des buissons dominés par le genêt de Selzmann et la scophulaire rameuse.

L’escargot n’a été observé que dans ce secteur de Campo dell’Oro depuis sa découverte en 1843.

Au Néolithique par contre sa répartition était plus large comme les fouilles des archéologues ont permis de l’envisager grâce à la découverte de coquilles dans les régions de Bastia et de Bonifacio.

L’escargot préfère les sols meubles avec peu de buissons et se raréfie sur les terrains rendus dénudés ou compacts par la fréquentation des hommes.

Les menaces

C’est l’unique représentant du genre tyrrhenaria et reste menacé par les perturbations anthropiques.

Son territoire a été asséché et fragmenté, de plus il connaît un faible renouvellement génétique.

Les critères qui définissent son classement en temps qu’espèce en danger critique d’extinction se basent sur des estimations de la population qui est estimée à moins de 5000 individus.

Les protections

Depuis 1997, un arrêté préfectoral de protection de son biotope.

Habitat classé Natura 2000 qui protège l’espèce.

En 2013, début d’un plan de conservation de l’hélix de Corse qui doit s’achever en 2017.

merci Almanito

merci Almanito

L’abécédaire des espèces menacées : E comme escargot de Corse

Genêt de Salzmann -

Genista salzmannii » par User:Tigerente — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Régime

Il est variable selon les saisons mais il s'agit toujours de matières végétales fraîches ou mortes en automne.

Il s'agit des feuilles, des fleurs et des gousses du genêt de Salzmann, la giroflée des dunes, la jasione des montagnes, des graminées.

Mais également de mousses, lichens et matériaux organiques trouvés dans le sable.

L’abécédaire des espèces menacées : E comme escargot de Corse

Jasione des montagnes

Haber » par Letrek — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

L’abécédaire des espèces menacées : E comme escargot de Corse

Giroflée des dunes

Matthiola sinuata1 » par J.F. Gaffard Jeffdelonge at fr.wikipedia — photo by Jeffdelonge. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Description

Il a une coquille sombre de 25 millimètres de diamètre (moitié moins que les escargots continentaux).

Une sole piédeuse assez large.

C’est une espèce nocturne qui passe la journée enfoui dans le sable.

Sa durée de vie : 6 à 10 ans

Hermaphrodite comme tous les escargots il pond 3 à 5 jours après l’accouplement et dépose ses œufs par groupe de 6 à 20 dans un nid souterrain. Les œufs éclosent au bout de 15 jours.

******

Rédigé par caroleone

Publié dans #Espèces menacées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
C'est ça le problème, si on a massacré son écosystème, c'est foutu. Je ne comprendrais jamais pourquoi on a fait ça, c'était si beau. Ha si, je sais: pour permettre à un maximum de voitures d'accéder au plus près de la plage, parce qu'avant tu comprends, il fallait marcher 10 minutes dans le sable pour y aller. Ce pays est foutu mais cette année, ils sont en train de se prendre une bonne claque, il y a moins de monde.
C
Surtout qu'en plus cette petite bête n'est présente que sur cet espace réduit et ne semble consommer que des espèces précises. Oui, en effet, il y avait certainement une raison en rapport avec le tourisme et l'aéroport qui semble ne pas être très éloigné est mis sur la sellette également. Mais tu vas voir, maintenant que l'on a médiatisé cet escargot, il va être sauvé, allez, on croise les doigts au-dessus de sa coquille. C'est marrant qu'il y ait moins de monde, peut-être parce que lorsque il fait chaud sur le continent, les gens vont moins loin chercher le soleil.
A
il a fallu que je vienne chez toi pour apprendre son existence. Trop tard je pense car les fleurs que tu nous montres, il y en avait tout un champs, splendide au printemps, il y a encore 2 ans. Tout a disparu, et l'escargot avec j'imagine. On a défoncé le terrain de cette zone sauvage pour faire une promenade bitumée tout le long de cette plage. J'y allais tous les jours avant, mais depuis je n'y mets plus les pieds et détourne la tête si d'aventure il m'arrive de passer devant.
Il y avait aussi des géraniums sauvages aussi hauts que moi et des tapis de petites fleurs sauvages roses et des onagres. Pas très loin, l'assoce U Levante a réussi à sauvegarder un espace ou des colonies de guêpiers d'Europe nichent chaque année. Mais pour combien de temps?
C
J'espère quand même qu'il y a des choses de faites pour sauvegarder ce gastéropode, il est petit et ne doit pas prendre beaucoup de place mais son écosystème est particulier. Je ne sais pas si c'est facile de secourir les escargots. Je me doutais que ce n'était pas si loin de chez toi et je suis contente de t'apprendre quelque chose.