Abécédaire des espèces menacées : B comme bois clou

Publié le 9 Juillet 2015

Abécédaire des espèces menacées : B comme bois clou

« Eugenia bojeri 01 by Line1 » par Liné1 — Picture taken with my Panasonic TZ3. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

*****

Cette semaine j'ai choisi de vous présenter un arbre très rare, l'un des plus rares au monde.

Il y a peu de source à son sujet mais il y a des images alors j'en profite.

Son petit nom c'est Bois clou

Nom latin : eugenia bojeri

Famille : myrtacées

Il est endémique de l'île Maurice

On a cru un temps qu'il avait disparu avant d'en redécouvrir des plants dans deux vallées dont la vallée de Ferney.

Il n'y aurait que 8 spécimens au monde.

Le genre eugenia est formé d'arbustes ou de petits arbres aux origines tropicales. Certaines espèces sont dites fruitières (cerisier de Cayenne, cerisier du Brésil jambosier, goyavier)

La famille des myrtacées comporte des plantes dicotylédones dont certaines ont la particularité de produire des HE aromatiques.

Ce sont des espèces rencontrée dans les zones tempérées, sub tropicales et tropicales ainsi qu'n Australie et en Amérique tropicale.

C'est la famille de l'eucalyptus, des goyaviers, des myrtes et des melaleuca.

**

« Eugenia bojeri leaves 02 by Line1 » par Liné1 — Picture taken with my Panasonic TZ3. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -

Abécédaire des espèces menacées : B comme bois clou

Rédigé par caroleone

Publié dans #PACHAMAMA, #Les arbres, #Espèces menacées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Parce que tout est lié, Caro. Tout ce qui vit sur terre, humains, animaux, végétaux ne peuvent se passer des autres pour subsister. C'est ce qui m'étonne toujours sur beaucoup de blogs: comment peut-on lutter pour la cause animale, par exemple, en se foutant des plantes? j'ai lu je ne sais plus où un article relatant l'histoire de ces papillons arrivés dans nos régions accidentellement. ils sont friands de pélargoniums sauvages et y font des ravages. Eh bien le blog militait pour qu'on maintienne à tout prix les dits papillons en concluant qu'on pouvait très bien se passer des pélargoniums! Grossière erreur.
C
Oui, la sensibilisation pour le vivant ne doit rien exclure. Ni même les serpents et les amphibiens qui sont de loin les plus menacées des espèces, on ne doit pas avoir d'à priori. La terre est forte de sa diversité, il vaut donc mieux toujours viser plus de diversité que moins pour le bien-être de tous les habitants, humains, animaux , végétaux, minéraux, agua.
A
Je ne connaissais pas. Drôle de nom, mais moins drôle qu'il n'en reste que huit spécimens. J'aime bien quand tu racontes les familles des plantes, ça m'a toujours plu. Par exemple je trouve surprenant que mon "pommier d'amour" soit de la même famille que les aubergines et les tomates ainsi que (encore plus fort!) les patates. Ici pareil, que cet arbre bois clou soit de la même famille que le myrte du mon maquis et l'eucalyptus, ça m'épate!
C
Il y a beaucoup d'espèces végétales menacées, on en parle moins que les espèces animales mais ça retourne les tripes que d'y penser. A propos de plantes de la famille des solanacées, l'entreprise de mon mari (des hollandais) ont réussi à greffer un pied de tomates sur un pied de patate, deux plantes de la même famille mais dont les feuilles et les tiges sont toxiques. C'est nouveau sur le marché cette année, ça s'appelle le tomtato, ça ne s'invente pas. Je ne pense pas que la jardinerie qui en avait l'exclusivité en France ait passé toute la culture, mais c'est un truc à connaître, pour les gens qui n'ont pas de jardin, ça peut le faire. Je prépare un article sur des arbres menacés que tu connais et dont j'ai déjà parlé, mais, c'est bizarre en fait car pour moi, la cause des peuples autochtones et celles des espèces menacées est la même et me perturbe tout autant. Ça commence à faire beaucoup de causes à défendre, je m'en rends compte et je mets les bouchées doubles même si je sais bien que ce n'est pas ce blog qui révolutionnera le monde mais s'il pouvait simplement prêter à la connaissance, je serais contente.