Le coffre aux étoiles *

Publié le 23 Juin 2015

Avez-vous trouvé la clé
Pour ouvrir mon ciel de pierre
Découvrir
Emerveillés
Ce que recèle mon entité ?

En moi se tiennent
Bien serrées
Et ce pour l’éternité
Des millions d’étoiles-chats
Qui un jour
Avaient brillé intensément
Dans une vie d’être aimant.

Avez-vous trouvé le secret
Des petits compagnons de l’univers
Qui subtilement,
Gentiment,
Surveillaient, attentifs
La larme, les pleurs
Les rires, les cris
Les habitudes pas toujours claires
De ceux qui les avaient choisis
Pour combler un manque de vie ?

Dans le ciel bien dégagé
Une nef de nuages légers
Répandra dès l’ouverture
De mon contenu magique
Les petites lumières d’argent
D’or et puis de diamant
Qui continuent de briller
Sur nos têtes attristées.

Carole Radureau (23/06/2015)

http:///Ce texte est libre de droit et diffusé sous licence creative commons

Le coffre aux étoiles *

« Biotite Quebec » par Didier Descouens — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons -

Le coffre aux étoiles *

Perle de biotite

Minéral du groupe des silicates de la famille des micas qui forme un groupe avec le phlogopite.

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes, #La pierre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
toujours beaucoup d'amour et de vie dans tes poèmes, merci
C
J'essaie de retranscrire ce qui est au fond de moi.
M
Et plus on avance, plus le coffre se remplit d'étoiles filantes, hélas ...
Bises Caro.
C
Bonjour Michèle
Oui, en effet, on en allonge une sacrée liste, enfin de mon côté c'est quand même une nuée d'étoiles qui vont illuminer le ciel et toutes ne sont pas comme Tiffany qui malgré tout à bien tenu le coup pendant 13 années, un record chez moi. Le HIC, c'est que nous commençons à chercher la place dans notre cimetière félin,il faut bien se rappeler où dorment les autres car nous ne mettons quand même pas de sépulture, juste une rose à la belle saison et encore, c'est par moment. On aime bien les avoir là, près de nous, c'est un maigre réconfort et une charge de boulot pour JM qui est obligé de jouer de la pioche tant la terre est sèche comme d'habitude avec la présence des arbres. Peut-être dans cent mille ans lors des fouilles, vont-ils penser qu'il existait ici un village de chats ?
Bises et bonne journée
caro
A
Je crains fort qu'on l'ait perdue, cette clef... mais le trésor du jour, c'est ton poème, quelle inspiration!
C
En fait, je me suis servie de cette pierre que j'avais préparée pour parler de coffre car c'est pour y glisser en catimini le poème des étoiles-chats vu que j'ai fait endormir très subitement dans la nuit de dimanche à lundi ma petite doyenne féline, Tiffany. Cela a été très dur car elle a décliné en 2 jours et de plus c'était la compagne de mon fils. Comme je ne peux pas encore regarder les photos et que je ne veux pas écrire trop directement sur elle pour le préserver, il fallait que je sorte quelque chose de moi car j'ai du mal une fois encore à amortir le coup. Alors que c'est sa fille, Albi que j'essaie de sauvegarder depuis 2 mois, là, ça m'a prise de cours. Mais, hélas, j'ai encore de quoi perdre, des plumes ça c'est sûr. Bises et merci de ta visite.